5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Automobile: affluence en nette baisse au salon de Francfort

| AFP | 128 | Aucun vote sur cette news
Visiteurs prenant des photos de la Mercedes AMG Project One, l'une des attractions de l'édition 2017 du Salon automobile de Francfort
 



proet Mercedes AMG Project One car presented at the Frankfurt Motor Show IAA in Frankfurt am Main, western Germany, on September 12, 2017.  According to organisers, around 1,000 exhibitors from 39 countries will showcase their products and services. This year's fair running from September 14 to 24, 2017 will focus on digitization, urban mobility and electric mobility.
Visiteurs prenant des photos de la Mercedes AMG Project One, l'une des attractions de l'édition 2017 du Salon automobile de Francfort proet Mercedes AMG Project One car presented at the Frankfurt Motor Show IAA in Frankfurt am Main, western Germany, on September 12, 2017. According to organisers, around 1,000 exhibitors from 39 countries will showcase their products and services. This year's fair running from September 14 to 24, 2017 will focus on digitization, urban mobility and electric mobility. ( Daniel ROLAND / AFP/Archives )

Environ 810.000 personnes ont visité la 67e édition du salon de l'automobile de Francfort (IAA), grand-messe européenne du secteur, un recul marqué par rapport à 2015, lié selon les organisateurs aux incertitudes autour du diesel.

Lors de l'édition précédente du plus grand salon allemand, organisé tous les deux ans en alternance avec le Mondial de l'automobile de Paris, quelque 930.000 personnes avaient déambulé dans les allées de l'immense centre des expositions de Francfort.

"Cet IAA a eu lieu dans un contexte particulièrement difficile", a justifié dans un communiqué la fédération allemande de l'automobile VDA, organisatrice du salon qui a fermé ses portes dimanche soir.

"On parle depuis des mois, parfois de façon très émotive, du débat public autour du diesel et de possibles interdictions de circulations qui inquiètent les consommateurs et les clients", a regretté la fédération, se réjouissant du nombre de visiteurs atteint dans ces circonstances.

Depuis la révélation de la manipulation par le groupe Volkswagen de ses moteurs diesel il y a deux ans, cette technologie très répandue en Europe a de moins en moins la cote.

De nombreux constructeurs sont désormais soupçonnés soit d'avoir fraudé, soit d'avoir exploité une réglementation floue pour masquer les émissions polluantes de leurs véhicules.

En inaugurant le salon mi-septembre, la chancelière Angela Merkel avait tapé sur les doigts des constructeurs allemands
En inaugurant le salon mi-septembre, la chancelière Angela Merkel avait tapé sur les doigts des constructeurs allemands ( Daniel ROLAND / AFP/Archives )

En Allemagne, les ventes de voitures diesel s'effondrent depuis quelques mois alors qu'environ 70 villes dépassant les normes européennes d'oxydes d'azote (NOx) pourraient devoir interdire à la circulation les véhicules les plus polluants.

En inaugurant le salon mi-septembre, la chancelière Angela Merkel avait tapé sur les doigts des constructeurs allemands qu'elle a longtemps soutenus sans modération, sans pour autant vouloir fixer une date de mort aux voitures diesel et essence, contrairement au Royaume-Uni et à la France.

Après les élections législatives de dimanche, ce thème devrait figurer en haut de la liste des négociations entre les conservateurs de la chancelière et les Verts, possibles alliés pour former un gouvernement de coalition et dont une frange réclame l'interdiction des moteurs thermiques à partir de 2030.

La perte d'attractivité de l'IAA s'est également traduite par l'absence remarquée de plusieurs constructeurs, dont Peugeot, Nissan, Tesla, Volvo et Fiat.

Les salons automobiles sont de plus en plus concurrencés par les salons technologiques et apparaissent de moins en moins aux yeux des marques comme des incontournables pour communiquer sur leurs nouveautés.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS