5 526.48 PTS
+0.30 %
5 522.0
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 410.31
+0.26 %
DAX PTS
13 312.77
+0.85 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.00 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Australie: la justice ordonne le blocage de sites de piratage audiovisuel

| AFP | 228 | Aucun vote sur cette news
Le téléchargement ou le streaming illégal de séries telles que
Le téléchargement ou le streaming illégal de séries telles que "Game of Thrones" bloqué par la justice australienne ( JONATHAN NACKSTRAND / AFP/Archives )

La justice australienne a ordonné vendredi aux fournisseurs d'accès internet de bloquer plus de 40 sites internationaux de piratage permettant d'accéder gratuitement à des séries, films et autres contenus.

Le téléchargement ou le streaming illégal de séries telles que "Game of Thrones" est très courant en Australie.

La Cour fédérale d'Australie avait été saisie par le géant australien de la distribution de films Village Roadshow, soutenu par des studios comme Disney, Twentieth Century Fox, Paramount Pictures, Columbia Pictures, Universal et Warner Bros.

Elle a ordonné aux fournisseurs internet, parmi lesquels les deux plus importants du pays, Telstra et Optus, de bloquer des sites de piratage audiovisuel comme EZTV, Demonoid, Limetorrents et Putlocker.

Les "violations sont flagrante et reflètent un mépris flagrant des droits d'auteurs", dit la cour dans son arrêt.

Les autorités australiennes font la chasse au piratage audiovisuel. En 2015, le Parlement avait adopté une loi autorisant les détenteurs de droits d'auteur de saisir la justice pour lui demander d'ordonner le blocage de sites qui partagent des contenus illégalement.

Le co-président de Village Roadshow Graham Burke s'est félicité de cet arrêt, soulignant que "le blocage de sites a été mis en oeuvre très efficacement à travers le monde et a réduit le vol de contenus audiovisuels".

"Les voleurs qui gèrent ces sites de piratage ne donnent rien à l'Australie, ils n'emploient personne et ils ne payent pas d'impôts ici. Sur les énormes bénéfices qu'ils amassent, pas un centime ne va aux créateurs des contenus".

L'industrie du divertissement estime que le piratage lui coûte des milliards de dollars de recettes. Mais les défenseurs des consommateurs font valoir que le blocage de sites peut être inefficace, car les internautes peuvent toujours y accéder en utilisant entre autres des "réseaux privés virtuels" (VPN).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Dans le cadre de sa stratégie de diversification de portefeuille, l'équipe de TradingSat a sélectionné un produit d'indexation qui réplique les performances d'une des deux grandes références…

Publié le 16/01/2018

L'analyste a relevé à 12 euros son objectif...

Publié le 16/01/2018

General Motors annonce aujourd’hui que son bénéfice par action ajusté pour l’année 2017 se situera dans le haut de la fourchette communiquée précédemment, à savoir entre 6 et 6,50 dollars.…

Publié le 16/01/2018

InsuranceERM a désigné le groupe "réassureur de l'année"...

Publié le 16/01/2018

Deux grosses applications négociées...

CONTENUS SPONSORISÉS