En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 684.55 PTS
+0.09 %
5 601.50
-2.27 %
SBF 120 PTS
4 509.64
+0.11 %
DAX PTS
12 774.88
-0.12 %
Dow Jones PTS
26 972.68
-0.4 %
8 858.21
+0.26 %

Augustin de Romanet, PDG d'ADP, condamné pour "recel de violation du secret de l'instruction"

| AFP | 452 | 3 par 2 internautes
Augustin de Romanet le 20 mai 2019 à Paris
Augustin de Romanet le 20 mai 2019 à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Augustin de Romanet, PDG d'Aéroports de Paris, a été condamné mi-janvier pour "recel de violation du secret de l'instruction" en marge d'une enquête liée à sa gestion passée de la Caisse des dépôts (CDC), a appris lundi l'AFP d'une source judiciaire.

M. de Romanet, qui dirigeait la CDC entre 2007 et 2012, a été condamné le 15 janvier à une amende de 5.000 euros lors d'une comparution en reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), a indiqué cette source judiciaire, confirmant une information du quotidien Le Monde.

Cette procédure, dite du "plaider-coupable" à la française, permet d'accepter une condamnation tout en évitant un procès en correctionnelle.

Sollicité par l'AFP, M. de Romanet n'a pas souhaité faire de commentaires.

Celui qui est depuis 2012 PDG d'Aéroports de Paris fait l'objet depuis décembre 2014 d'une enquête ouverte par le Parquet national financier (PNF) notamment pour "abus de biens sociaux" et "détournement de fonds publics".

En cause, des contrats passés par la CDC avec la société du criminologue Alain Bauer, AB Conseil, notamment une commande de notes relatives à la sécurité en France et dans le monde, facturée 200.000 euros annuels, ou encore l'achat de "plusieurs milliers d'exemplaires" du guide gastronomique Champérard, dont le directeur de la publication est Alain Bauer.

Des perquisitions ont été menées chez MM. Bauer et de Romanet, ainsi que dans les locaux du groupe ADP, le 10 janvier 2017.

Au cours de la perquisition chez M. de Romanet, les enquêteurs ont trouvé un document synthétisant des éléments de l'enquête en cours au PNF, d'après Le Monde.

C'est la découverte de ces éléments soumis au secret de l'instruction qui a valu à M. de Romanet l'ouverture d'une enquête distincte en janvier 2017 et cette condamnation, qui ne sera pas inscrite à son casier judiciaire.

Son avocat Me Jean-Marc Fédida a déclaré au Monde qu'il n'avait "jamais partagé les analyses juridiques et factuelles du parquet. C’est la raison pour laquelle le parquet a lui-même proposé de transiger sur des bases symboliques". Contacté par l'AFP, il n'a pas souhaité faire plus de commentaires.

Aéroports de Paris fait actuellement l'objet d'un débat acharné sur son éventuelle privatisation.

La loi "Pacte" sur la croissance et la transformation des entreprises, promulguée en mai 2019, a ouvert la voie à la privatisation du groupe dont l'État détient 50,63% du capital.

Mais des députés et sénateurs opposés à ce processus ont enclenché début avril une procédure de référendum d'initiative populaire (RIP) qui avait réuni près de 1,1 million de soutiens au 5 février.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/02/2020

Vilmorin confirme ses objectifs d'activité sur l'exercice 2019-2020...

Publié le 26/02/2020

aXigate est une filiale de Malta Informatique depuis 2017...

Publié le 26/02/2020

Google entend investir 10 Mds$ cette année dans des bureaux et des centres de données, après avoir déjà investi 22 Mds$ aux USA sur les deux années précédentes.

Publié le 26/02/2020

Le chiffre d'affaires s'établit à 554,27 ME...

Publié le 26/02/2020

Le résultat net part du groupe est de 1,6 ME sur l'exercice contre -0,7 ME un an plus tôt...