En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 487.88 PTS
+0.16 %
5 480.50
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 389.80
+0.08 %
DAX PTS
12 354.13
-0.17 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.177
+0.02 %

Assurances: coûts des catastrophes et désastres évalués à 306 mds USD en 2017

| AFP | 317 | Aucun vote sur cette news
A Marigot, sur la partie française de l'île de Saint-Martin, pendant le passage de l'ouragan Irma, le 7 septembre 2017
A Marigot, sur la partie française de l'île de Saint-Martin, pendant le passage de l'ouragan Irma, le 7 septembre 2017 ( Lionel CHAMOISEAU / AFP/Archives )

Les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles et aux désastres causés par l'homme devraient atteindre 306 milliards de dollars (258 milliards d'euros) en 2017, contre 188 milliards l'an passé, selon les premières estimations du réassureur helvétique Swiss Re publiées mercredi.

Les pertes prises en charge par les assureurs ont elles aussi nettement augmenté, la facture pour les compagnies d'assurances étant évaluée à 136 milliards de dollars, contre 65 milliards en 2016, a indiqué le groupe zurichois dans un communiqué.

L'année 2017, marquée par les ouragans Harvey, Irma et Maria qui se sont abattus sur les Caraïbes et le sud des États-Unis, se pose ainsi comme la troisième année la plus coûteuse pour les assureurs, a souligné le réassureur suisse qui tient chaque année un décompte depuis 1970.

Les coûts ont accéléré sur la seconde moitié de l'année avec les ouragans qui ont engendrés à eux seuls 93 milliards de dommages couverts par les assurances, a évalué Swiss Re, précisant que la facture pour les assureurs n'est toutefois pas encore définitive comptee tenu de l'ampleur et la complexité des dégâts.

S'y sont ensuite ajoutés les incendies en Californie, les dommages immobiliers que devront prendre en charge les assureurs étant pour l'instant évalués à 7,3 milliards de dollars.

L'année a également été marquée par les tremblements de terre au Mexique, dont les frais pour les assureurs sont estimés à plus de 2 milliards de dollars.

Parmi les catastrophes les plus coûteuses figure aussi le cyclone Debbie, qui s'était abattu en mars sur les régions côtières du nord-est de l'Australie, engendrant 1,3 milliards de dollars de pertes assurées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Par courrier reçu le 25 septembre 2018 par l'AMF, la société Morgan Stanley plc (Wilmington, Delaware, Etats-Unis) a déclaré à l'Autorité des marchés...

Publié le 26/09/2018

EOS imaging, pionnier de l'imagerie médicale orthopédique 2D/3D, présentera la solution d'imagerie EOS et plus particulièrement spineEOS, logiciel de planification 3D en ligne, pendant le 33ème…

Publié le 26/09/2018

Et maintenant ?

Publié le 26/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit son rebond et a dépassé le niveau de résistance des 96 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI journalier a cassé une oblique baissière…

Publié le 26/09/2018

Déclaration de franchissement de seuil