En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 412.83 PTS
+0.14 %
5 398.50
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 285.80
+0.13 %
DAX PTS
11 657.06
-0.25 %
Dowjones PTS
25 876.26
+0.11 %
7 316.90
+0.14 %
1.133
+0.04 %

Assurance chômage: décisions "au printemps", les salaires élevés ciblés

| AFP | 357 | 5 par 1 internautes
Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud, le 26 février 2019 à Paris
Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud, le 26 février 2019 à Paris ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP )

La réforme de l'assurance chômage sera présentée "au printemps" et comprendra des mesures visant à revoir les règles d'indemnisation pour les salariés à rémunérations élevées, a annoncé mardi le Premier ministre.

Edouard Philippe a par ailleurs laissé encore ouverte la porte du bonus-malus, promesse de campagne d'Emmanuel Macron, demandée par les syndicats mais vivement contestée par le patronat.

"Personne ne nous a proposé à ce stade une meilleure solution que celle du bonus-malus", a-t-il déclaré, au sujet de cette mesure de modulation des cotisations chômage des entreprises en fonction de leur recours aux CDD, dont il a parlé comme "une solution" qui est "sur la table".

Il a indiqué qu'il fallait "revoir" les règles d'indemnisation de l'assurance chômage pour les "salaires élevés", et que des décisions seraient prises "au printemps" sur ce dossier, avant la publication d'un décret "pendant l'été".

L'Assurance chômage en France
L'Assurance chômage en France ( Laurence SAUBADU, Paul DEFOSSEUX / AFP )

Après l'échec des négociations entre partenaires sociaux sur l'assurance chômage la semaine dernière, l'État a repris la main.

S'agissant des salaires élevés, le Premier ministre a indiqué qu'il fallait "revoir notre système qui permet d'obtenir des niveaux d'indemnisation, pour des salaires élevés, trois fois supérieurs à ce qui se passe chez nos voisins". Les syndicats sont opposés à la question de la dégressivité des allocations pour les chômeurs, cadres ou non cadres.

La concertation débutera "cette semaine", a précisé Muriel Pénicaud, ministre du Travail, aux côtés d'Édouard Philippe lors d'une conférence de presse à Matignon.

Elle sera "intense" et "approfondie", a indiqué Muriel Pénicaud, qui a précisé qu'elle rencontrerait "dans les jours qui viennent les leaders des organisations syndicales et patronales représentatives".

Le Premier ministre a cependant affirmé que le gouvernement ne se posait pas "la question de la gouvernance de l'Unédic", qui gère le régime d'assurance chômage de façon paritaire.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/03/2019

Assystem a enregistré en 2018 un résultat net de 19,9 millions d’euros contre 404,6 millions d’euros en 2016. Le résultat opérationnel d’activité (ROPA) a augmenté de 2,3% à 26,6 millions…

Publié le 18/03/2019

Paragon ID, champion européen des solutions d'identification a annoncé avoir remporté le contrat pour la fourniture de 2,5 millions de Cartes Européennes d’Assurance Maladie (CEAM) auprès du…

Publié le 18/03/2019

Légère baisse de l'ANR à fin 2018

Publié le 18/03/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 18/03/2019

Bureau Veritas annonce l'acquisition de Owen Group Inc., un spécialiste régional dans les services de conformité des bâtiments et infrastructures aux États-Unis. Owen compte parmi ses clients des…