5 347.19 PTS
+0.13 %
5 337.00
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 253.67
+0.05 %
DAX PTS
13 058.48
+0.00 %
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
+0.00 %
Nikkei PTS
22 416.48
+0.70 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Assurance chômage: prévisions de déficit en demi-teinte

| AFP | 188 | Aucun vote sur cette news
L'Unedic s'attend à une hausse de 76.000 chômeurs inscrits à Pôle emploi sur l'ensemble de 2017, avant une stabilisation en 2018
L'Unedic s'attend à une hausse de 76.000 chômeurs inscrits à Pôle emploi sur l'ensemble de 2017, avant une stabilisation en 2018 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Les comptes de l'assurance chômage vont s'améliorer, mais un peu moins vite que prévu, selon des prévisions de l'Unédic, publiées mercredi alors que s'engage un débat sur l'extension du régime, potentiellement coûteuse, aux démissionnaires et aux indépendants.

Le déficit de l'assurance chômage devrait commencer à baisser, passant de 4,3 milliards d'euros en 2016 à 3,8 milliards en 2017, puis à 3,3 milliards en 2018, selon l'Unédic. La dette du régime atteindrait 33,8 milliards d'euros en fin d'année, puis 37,1 milliards fin 2018.

Prévisions de l'Unédic pour le chômage
Prévisions de l'Unédic pour le chômage ( Paul DEFOSSEUX / AFP )

Ces prévisions financières prennent en compte les effets des nouvelles règles de l'assurance chômage, négociées au printemps par les partenaires sociaux et qui entreront pleinement en vigueur au 1er novembre. "Sans cette convention, la dette, à fin 2018, aurait été supérieure de 600 millions d'euros", a déclaré à la presse Patricia Ferrand, vice-présidente (CFDT) de l'Unédic.

"La dette, malgré tout, reste très importante, mais son coût est parfaitement maîtrisé", a-t-elle ajouté. Le régime se finance à des taux d'intérêt d'environ 1% et le remboursement de la dette ne représente que 400 millions d'euros par an, soit à peine plus de 1% des recettes annuelles du régime.

Mais l'amélioration des comptes s'annonce un peu plus lente que prévu.

Les prévisions sont plus pessimistes que celles publiées en juin, qui tablaient sur un déficit de 3,6 milliards cette année et de 2,9 milliards l'année prochaine, avec une dette de 36,5 milliards à fin 2018.

Pour Alexandre Saubot, le président (Medef) de l'Unédic, l'écart entre les deux publications relève toutefois "de l'ajustement technique, pas structurel". L'Unédic "anticipe toujours un retour à l'équilibre financier de l'assurance chômage à l'horizon 2021", selon Mme Ferrand.

- 'Esprit de responsabilité' -

Cette légère détérioration intervient alors même que le contexte économique affiche de solides signes de reprise. La publication de l'Unédic se base en effet sur des prévisions de croissance de 1,8% en 2017 et de 1,7% en 2018, contre 1,4% et 1,5% en juin.

Mais l'amélioration conjoncturelle est compensée par des décisions du gouvernement, comme la baisse du nombre de contrats aidés, qui vont jouer à la hausse sur le chômage selon l'Unédic. L'organisme s'attend d'ailleurs à une hausse de 76.000 chômeurs inscrits à Pôle emploi sur l'ensemble de 2017 - l'indicateur a déjà augmenté de 11.600 personnes sur les trois premiers trimestres -, avant une stabilisation en 2018 (-2.000).

Pierre Cavard, président du département études et analyses de l'Unédic
Pierre Cavard, président du département études et analyses de l'Unédic ( Jacques DEMARTHON / AFP/Archives )

Les débats sur la future réforme de l'assurance chômage se sont invités à la présentation des prévisions de l'Unédic.

Alors que le gouvernement consulte les partenaires sociaux depuis début octobre et a précisé son calendrier mercredi, les gestionnaires patronaux et syndicaux de l'Unédic ont rappelé leur "attachement au pilotage paritaire du régime", faisant valoir "l'esprit d'analyse et de responsabilité" des partenaires sociaux dans leur gestion de l'assurance chômage, selon les termes de M. Saubot.

Le président Emmanuel Macron ambitionne d'ouvrir le régime aux démissionnaires, s'ils ont un projet professionnel, et aux indépendants en perte d'activité. Cette assurance chômage plus "universelle" induit, dans l'esprit du président, un présence renforcée de l'Etat dans la gouvernance du régime et le transfert d'une partie du financement des cotisations à l'impôt.

Les partenaires sociaux ont déjà fait part, à de nombreuses reprises, de leurs inquiétudes sur la gestion du régime, mais aussi sur de potentielles baisses d'allocations côté syndicats, ou sur une éventuelle nouvelle cotisation sur les revenus des indépendants, pour financer leur nouveau filet de sécurité.

Mais les partenaires sociaux se redisent mercredi prêts à travailler avec le gouvernement à l'élaboration du projet de loi, qui doit être transmis au Parlement au printemps pour une adoption définitive avant la fin de l'été 2018.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 21/11/2017

Portzamparc passe à "renforcer"

Publié le 21/11/2017

Le Department of Justice américain (ministère de la justice) a décidé de bloquer l'acquisition de Time Warner par AT&T, estimant qu'elle "réduirait de manière substantielle la concurrence et…

Publié le 21/11/2017

Trajectoire tenue...

Publié le 21/11/2017

Atos et la Ville de Marseille lancent une expérimentation visant à adapter Auxylium, solution de communication d'Atos déployée par les forces de...

CONTENUS SPONSORISÉS