En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
+0.16 %
5 522.0
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 352.83
+0.17 %
DAX PTS
12 308.53
-0.19 %
Dowjones PTS
26 504.00
+0.15 %
7 667.74
+0.42 %
1.123
+0.07 %

Ascoval, Hayange et FN Steel formeraient un groupe "cohérent" et "rentable" pour Bruno Le Maire

| AFP | 219 | 1 par 1 internautes
Le ministre de l'Economie français Bruno Le Maire à l'Assemblée Nationale le 5 juin 2019
Le ministre de l'Economie français Bruno Le Maire à l'Assemblée Nationale le 5 juin 2019 ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a appuyé mercredi le projet du fonds Greybull Capital de former un nouvel ensemble avec l’aciérie Ascoval et deux usines à Hayange (Moselle) et aux Pays-Bas du groupe en faillite British Steel.

"Je pense que nous pouvons à terme envisager un groupe tout à fait cohérent autour d'Ascoval, qui fournira la matière première, Hayange, qui réalisera les rails de chemin de fer (...) et le site néerlandais" FN Steel, a déclaré le ministre lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"L'ensemble fait quelque chose de cohérent, de rentable", a-t-il insisté.

Le gouvernement français n'a cependant pas la main sur ce dossier, British Steel ayant été placé en faillite depuis le mois dernier en Grande-Bretagne.

Son propriétaire, Greybull Capital, prépare un plan de reprise des seules activités françaises (Hayange) et néerlandaises (FN Steel), tout en souhaitant abandonner les activités britanniques du groupe, fragilisées selon lui par le Brexit.

Mais d'autres repreneurs potentiels de British Steel pourraient également se manifester auprès des autorités britanniques et proposer un schéma complètement différent.

Greybull a aussi récemment bouclé le rachat de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord). Cet actif ne fait pas partie du périmètre de British Steel mis en faillite, mais cela ne suffit pas à rassurer les 270 salariés du site.

En visite à Saint-Saulve mardi, des représentants de Greybull ont "confirmé les investissements financiers qu'ils voulaient faire sur le site et ont apporté aussi de nouvelles commandes" pour Ascoval, a affirmé mercredi M. Le Maire, disant "continuer à croire à cette reprise".

Les représentants de Greybull ont été par ailleurs reçus mercredi à Bercy, selon des sources concordantes interrogées par l'AFP.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Le sous-groupe allemand a demandé un report au 31 juillet de la date d'échéance du financement-relais accordé par Glencore International AG jusqu'au 30 juin...

Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...

Publié le 19/06/2019

A nouveau, le Conseil d'administration de la société soumettra prochainement au vote des actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire, deux résolutions...

Publié le 19/06/2019

Pour accompagner la transformation digitale du secteur aérien

Publié le 19/06/2019

Capgemini signe avec Airbus le « Skywise Partners » Programme Agreement. Objectif : développer et proposer les services data de la plateforme Skywise aux compagnies aériennes. Aujourd'hui, plus de…