En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 847.53 PTS
-0.42 %
4 837.00
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 868.16
-0.38 %
DAX PTS
11 090.11
-0.41 %
Dowjones PTS
24 453.79
-1.02 %
6 690.37
-1.39 %
1.136
-0.10 %

Ascoval: après une semaine de blocage, les salariés ont repris le travail

| AFP | 247 | Aucun vote sur cette news
Des salariés d'Ascoval manifestent devant leur usine le 18 octobre 2018
Des salariés d'Ascoval manifestent devant leur usine le 18 octobre 2018 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives )

Les salariés de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), en redressement judiciaire, ont repris le travail lundi matin après plus d'une semaine de blocage, ont indiqué à l'AFP des représentants syndicaux.

"Vendredi, les machines avaient été remises en route et ce matin à 06H00, les salariés ont repris le travail", a déclaré Nicolas Lethellier, délégué CGT.

"On a redémarré normalement. L'ambiance est au beau fixe, on a passé une première étape. Maintenant, la balle est dans le camp d'Altifort", a pour sa part assuré Nacim Bardi, délégué syndical CGT.

"On est tous motivés mais surtout impatients qu'une solution pérenne soit trouvée", a-t-il ajouté.

Mercredi, les 281 salariés avaient voté en assemblée générale la reprise du travail, quelques heures après une réunion à Bercy, lors de laquelle le projet de reprise de l'usine par le groupe Altifort a été jugé "solide" et "crédible" par Bercy et un cabinet d'experts indépendants.

Mais des "fragilités" persistent selon le gouvernement, qui veut régler ce dossier d'ici "début décembre".

Lors d'un entretien accordé dimanche au Courrier picard, La Voix du Nord et L'Union, Emmanuel Macron a assuré croire en "un avenir" pour l'aciérie.

"Je suis le premier à dire lorsqu’un site industriel n’a pas d'avenir. Je l’ai fait en un autre temps pour Whirlpool à Amiens. Et on a trouvé une solution de reprise et une autre option de développement. Là, je pense qu’il peut y avoir un avenir pour le site d'Ascoval", a affirmé le président de la République.

"Un processus est en cours et je crois que personne ne doute de l’implication pleine et entière du gouvernement", a-t-il ajouté.

"Et je veux que les habitants du Valenciennois, et tout particulièrement de Saint-Saulve, le sachent: j'y veille tout particulièrement. Les choses seront faites, tout simplement parce que celles et ceux qui travaillent là le méritent", souligne le chef de l'Etat.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

    Communiqué de presse Clermont-Ferrand, le 22 janvier 2019                                                     …

Publié le 22/01/2019

 Communiqué de presse McPhy : chiffre d'affaires 2018 de 8 millions d'euros Confirmation de la baisse du chiffre d'affaires 2018 de 21% par rapport à…

Publié le 22/01/2019

La sanction est tombée pour Mastercard ( -0,73% à 200,58 dollars). La Commission européenne a infligé au système de paiement par carte une amende d'environ 570 millions d'euros pour avoir…

Publié le 22/01/2019

Une offre de services Cloud Hybride...

Publié le 22/01/2019

Communiqué de Presse Paris, 22 janvier 2019 17:40 CEST     Artefact confirme son éligibilité au PEA-PME   Artefact (FR0000079683 - ALATF - éligible PEA-PME)…