En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 495.60 PTS
+0. %
5 388.00
-
SBF 120 PTS
4 363.05
-
DAX PTS
12 367.46
-
Dow Jones PTS
25 766.64
-4.42 %
8 436.67
+0. %

Argentine: le Parlement adopte une loi pour restructurer la dette

| AFP | 327 | Aucun vote sur cette news
Une session du Parlement argentin présidée par Cristina Fernandez de Kirchner (centre) à Buenos Aires le 20 décembre 2019
Une session du Parlement argentin présidée par Cristina Fernandez de Kirchner (centre) à Buenos Aires le 20 décembre 2019 ( RONALDO SCHEMIDT / AFP/Archives )

Le Parlement argentin a adopté mercredi une loi accordant de larges pouvoirs au gouvernement pour restructurer la dette colossale du pays, le plus endetté d'Amérique latine.

Le Sénat a voté à l'unanimité ce texte déjà approuvé par la Chambre des députés. Il autorise l'exécutif à procéder à de telles restructurations lors des "échéances des intérêts et d'amortissements du capital des titres publics émis sous une législation étrangère".

Le Parlement "a envoyé un signal clair de la volonté de payer" de l'Argentine, a commenté le sénateur de la majorité de centre-gauche Daniel Lovera.

Le sénateur Martin Lousteau (centre-droit) a toutefois regretté que la loi ne concerne que la dette de droit étranger: "L'Argentine doit donner des assurances aux étrangers mais davantage encore à ceux qui agissent, vivent, consomment, épargnent et investissent" dans le pays.

L'allègement de la charge de la dette publique est une priorité du président de centre-gauche Alberto Fernandez, qui espère arracher un accord avec les créanciers privés et le Fonds monétaire international (FMI) avant le 31 mars, date à partir de laquelle le montant des échéances augmentera.

En 2020, elles équivalent à 34,3 milliards de dollars, dont 30 dépendent de la législation locale et 4,3 de législations étrangères, ce qui implique d'éventuels arbitrages dans d'autres juridictions.

L'Argentine a une dette totale de quelque 311 milliards de dollars, soit 91,6% du PIB, selon les derniers chiffres du ministère de l'Economie argentin, au 30 septembre 2019. Une projection du FMI faisait récemment état d'une dette totale de 335 milliards de dollars.

Sur ce total de 311 milliards, l'objectif est de refinancer la dette auprès de détenteurs d'obligations privés pour un montant de 121,9 milliards (35,9% du PIB) ainsi qu'avec les organismes bilatéraux et multilatéraux, pour 72,6 milliards (21,4%).

La troisième économie d'Amérique latine, en récession depuis 2018, a également un taux d'inflation parmi les plus élevés du monde (53,8% en 2019), tandis que le taux de pauvreté tourne autour de 40%.

Alberto Fernandez, qui a entamé la semaine dernière une tournée en Europe, a reçu mercredi à Paris le soutien du président français Emmanuel Macron qui lui a promis de se "tenir aux côtés" de l'Argentine dans ses négociations avec le FMI.

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a de son côté qualifié de "réunion productive" sa rencontre mardi avec le ministre de l'économie argentin Martin Guzman. Une mission du FMI doit se rendre à Buenos Aires du 12 au 14 février.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

Le Groupe Advenis a enregistré un chiffre d'affaires de 83,1 millions d'euros au titre de l'exercice 2019, en hausse de +17,5% (+12,4 millions...

Publié le 27/02/2020

Les deux zones géographiques contribuent à la croissance en 2019...

Publié le 27/02/2020

UFF va distribuer à ses actionnaires un dividende 3,7 euros par action...

Publié le 27/02/2020

Groupe Flo suit avec attention l'évolution de la crise sanitaire internationale qui n'a pas d'impact significatif, à ce jour, sur les activités du groupe...

Publié le 27/02/2020

Korian reste confiant dans la réalisation de ses objectifs 2021...