5 413.30 PTS
-0.57 %
5 353.50
-0.70 %
SBF 120 PTS
4 317.12
-0.65 %
DAX PTS
12 422.30
-1.02 %
Dowjones PTS
23 895.43
-0.54 %
6 488.39
-0.32 %
Nikkei PTS
22 215.32
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Argentine: le Congrès adopte le budget 2018 et une réforme fiscale

| AFP | 307 | Aucun vote sur cette news
Le président argentin Mauricio Macri à Buenos Aires, le 19 décembre 2017
Le président argentin Mauricio Macri à Buenos Aires, le 19 décembre 2017 ( Laureano SALDIVIA / AFP )

Le Congrès argentin a définitivement adopté le projet de budget 2018 qui prévoit une croissance de 3,5% et une inflation de 15,7%, et approuvé une réforme fiscale pro-entreprises pour tenter d'attirer les investisseurs étrangers.

Le projet de budget, auquel la Chambre des députés avait déjà donné son feu vert, a été adopté mercredi au Sénat par 54 voix pour et 14 voix contre.

Il se base sur une prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,5% sur l'ensemble de 2018, un déficit budgétaire de 3,2% du PIB, une augmentation de 12% des investissements et une inflation annuelle moyenne de 15,7%.

Il prévoit que la monnaie argentine se maintiendra sous les 20 pesos pour un dollar, à 19,3 pesos. Un dollar valait mercredi 18,77 pesos sur le marché officiel.

Le Sénat a lors de la même séance également approuvé une réforme fiscale par 52 voix pour et 16 contre, alors que le gouvernement tente d'attirer les investisseurs étrangers qui se sont détournés d'une économie affichant un des taux d'imposition les plus élevés d'Amérique latine.

Impulsée par le gouvernement du président Mauricio Macri, cette réforme réduit l'impôt sur les bénéfices des entreprises, en faisant passer son taux de 35% à 25% en cinq ans, et crée des réductions d'impôt en échange d'investissements.

Elle fixe également un minimum non imposable pour les cotisations patronales.

En parallèle, la réforme prévoit pour la première fois la taxation des bénéfices issus d'investissements financiers, introduisant un prélèvement de 15% sur les instruments libellés en devises étrangères et ceux indexés sur l'inflation, et de 5% sur la dette libellée en peso.

Les non-résidents sont exemptés de taxe, excepté dans le cas de bénéfices issus d'obligations émises par la banque centrale (obligations dites "Lebacs").

Ces réformes monteront en puissance au cours des cinq prochaines années.

"Nous voulons baisser le déficit budgétaire, mais aussi continuer à réduire les impôts. Le coût budgétaire de la réforme est de 1,5% du produit intérieur brut", avait expliqué le ministre de l'Economie, Nicolás Dujovne, lors de la présentation du projet en novembre.

-- Avec Bloomberg News --

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2018

Le chiffre d'affaires consolidé 2017 d'Environnement SA progresse de +4,9% à 80,4 ME, soit +3,1% à taux de change et périmètre constant...

Publié le 25/04/2018

Sur 2017, le chiffre d'affaires de Microwave ressort à 71 ME, en croissance de +7,7% et de +9,7% à taux de change constant...

Publié le 25/04/2018

La performance de Technicolor au premier trimestre est au niveau de l'année dernière à taux de change constants mais affectée par la faiblesse du...

Publié le 25/04/2018

Au premier trimestre 2018, le nombre de réservations nettes de logements neufs en France enregistrées par le groupe s'élève à 3.618 lots

Publié le 25/04/2018

La société a livré 8 systèmes Cellvizio sur le trimestre