5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Areva réalise sa 1ère augmentation de capital de 2 milliards d'euros

| AFP | 370 | Aucun vote sur cette news
LE siège d'Areva (g) à La Défense, dans le nord-ouest de Paris, le 25 avril 2017
LE siège d'Areva (g) à La Défense, dans le nord-ouest de Paris, le 25 avril 2017 ( / AFP/Archives )

Le champion français du nucléaire Areva SA a annoncé mercredi avoir réalisé une première augmentation de capital de 2 milliards d'euros réservée à l'Etat, dans le cadre du plan de sauvetage qui doit remettre d’aplomb la filière de l'atome français.

Le conseil d'administration de Newco, sa nouvelle entité recentrée sur le cycle du combustible, devrait réaliser une deuxième augmentation de capital de 3 milliards d'euros au total "au plus tard le 31 juillet", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Areva, en grande difficulté et détenu majoritairement par l'Etat français, met ainsi en oeuvre une étape importante de son plan de sauvetage qui comprend la cession à EDF de New NP, son activité réacteurs appelée jusqu'ici Areva NP, pour se recentrer sur le cycle du combustible en créant NewCo.

L'opération a été permise par la levée successive de deux conditions préalables fixées par la Commission européenne.

Fin mai, la Commission avait donné son feu vert à la cession de New NP à EDF. Le 28 juin, c'est l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) autorisant l'EPR de Flamanville (Manche) à démarrer avec sa cuve initiale malgré une anomalie, qui a permis un déblocage de la situation. EDF a ainsi annoncé mercredi soir avoir levé l'une des conditions suspensives prévues dans son contrat d'acquisition d'Areva NP et qui était liée à ce défaut.

Dans un communiqué, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est félicité "de la levée des deux conditions préalables fixées par la Commission européenne pour la recapitalisation d'Areva, qui constitue un jalon essentiel de l'exécution du plan de refondation de la filière nucléaire française".

"Le Conseil d'Administration d'Areva SA, réuni ce jour, a procédé à la mise en oeuvre et a constaté la réalisation de l'augmentation de capital de 2 milliards d'euros", indique le groupe dans un communiqué.

- Une avance convertie en capital -

L'émission de nouvelles actions s'est faite au prix de 4,50 euros par action. L'Etat détient désormais, directement et indirectement via le CEA, 92,22 %2 du capital et 91,69 % des droits de vote d'Areva SA.

Cette augmentation de capital correspond à la conversion d'une avance accordée par l'Etat à Areva au premier semestre.

L'Etat va parallèlement participer à hauteur de 2,5 milliards d'euros à l'augmentation de capital de Newco "au plus tard le 31 juillet", tandis que l'investissement des sociétés japonaises Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries (MHI), pour un montant de 500 millions d'euros, sera placé dans une fiducie.

Dans une seconde étape, après la cession du contrôle majoritaire de New NP à EDF prévue fin 2017, Newco mettra en oeuvre une augmentation de capital destinée à JNFL et MHI pour le même montant.

Cette opération, à l'issue de laquelle l'Etat détiendra 55,6% du capital et des droits de vote de NewCo, sera suivie d'une recomposition de la gouvernance d'Areva SA et de NewCo.

La nomination de Philippe Knoche au poste de directeur général de NewCo a ainsi été proposée par le conseil d'administration de la société et celle de Philippe Soulié à celui de directeur Général d'Areva SA. Dans l'intervalle, Philippe Knoche est confirmé à son poste de directeur général d'Areva SA.

L'Etat déposera jeudi un projet d'offre publique de retrait visant les actions Areva SA non détenues par l'Etat au prix même prix de 4,50 euros par action, pour se conformer à la réglementation boursière.

Le conseil d'administration d'Areva SA a enfin approuvé l'entrée au capital de MHI dans New NP "pour une participation comprise entre 15% et 19,5%" et celle du français Assystem à hauteur de 5%.

La fin du plan de restructuration d'Areva est prévu en 2019.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS