Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 759.24 PTS
-0.25 %
6 747.5
-0.3 %
SBF 120 PTS
5 261.20
-0.28 %
DAX PTS
15 221.77
-0.39 %
Dow Jones PTS
35 135.94
+0. %
16 399.24
+0. %
1.136
+0.68 %

Arbitrage Tapie/Crédit Lyonnais: quatre hommes condamnés dont le patron d'Orange

| AFP | 559 | 2.60 par 5 internautes
Le PDG d'Orange Stéphane Richard lors de la présentation des résultats annuels du groupe à Paris le 13 février 2020
Le PDG d'Orange Stéphane Richard lors de la présentation des résultats annuels du groupe à Paris le 13 février 2020 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Une sentence "frauduleuse", biaisée en faveur de Bernard Tapie et "au détriment de l'Etat": la cour d'appel de Paris a condamné mercredi quatre prévenus, dont l'actuel patron d'Orange Stéphane Richard, dans l'affaire de l'arbitrage du Crédit Lyonnais en 2008.

A l'exact opposé de la décision du tribunal correctionnel, qui avait prononcé une relaxe générale en juillet 2019, la cour a jugé que l'arbitrage octroyant 403 millions d'euros à Bernard Tapie avait fait l'objet d'une "escroquerie".

Pleine, la petite salle d'audience a écouté dans un épais silence cette décision très attendue, repoussée après le décès de Bernard Tapie début octobre, dans l'un des volets de l'antique conflit qui opposait l'homme d'affaires et sa banque historique.

L'arbitrage rendu en 2008, qui visait à solder le litige autour de la revente d'Adidas au début des années 1990, avait aussitôt fait polémique. Il a depuis été annulé au civil en 2015 et Bernard Tapie condamné à rembourser l'argent public perçu.

Mais un débat subsistait au pénal sur le fait de savoir si le processus avait été "truqué": oui, a tranché la cour d'appel. Le PDG d'Orange Stéphane Richard, à l'époque directeur de cabinet de la ministre de l'Economie Christine Lagarde, a été condamné à un an de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende pour complicité de détournement de fonds publics.

Cette condamnation a entrainé une conséquence professionnelle: le départ "au plus tard fin janvier" de M. Richard de son poste de PDG d'Orange, a été annoncé à l'issue d'un conseil d'administration de l'opérateur en début de soirée.

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard lors d'un discours au Mobile World Congress de Barcelone le 18 juin 2021
Le PDG d'Orange, Stéphane Richard lors d'un discours au Mobile World Congress de Barcelone le 18 juin 2021 ( Pau BARRENA / AFP/Archives )

"Discrédit"

M. Richard a "trahi la confiance" de Mme Lagarde par "ses agissements occultes", a déclaré la présidente de la cour Sophie Clément. "Le préjudice subi par l'Etat est immense du fait des sommes détournées et du discrédit que le comportement du prévenu a jeté sur la fonction publique".

Des "accusations (...) sans aucun fondement" et "basées sur aucune preuve", a dénoncé Stéphane Richard, 60 ans, en annonçant un pourvoi en cassation.

Pour ne pas avoir formé de recours contre la sentence arbitrale, Christine Lagarde avait été reconnue en 2016 coupable de "négligence" mais dispensée de peine par la Cour de justice de la République.

Mercredi, la cour a prononcé les peines les plus lourdes à l'encontre des deux hommes reconnus coupables d'escroquerie: l'un des trois arbitres Pierre Estoup et l'avocat historique de M. Tapie, Maurice Lantourne.

Le premier, aujourd'hui âgé de 95 ans, était "acquis à la cause de Bernard Tapie" et a "maîtrisé entièrement l'arbitrage en circonvenant les deux autres arbitres", selon la décision: il a été condamné à trois ans d'emprisonnement et 300.000 euros d'amende.

Le second a "obtenu la désignation" de M. Estoup et a "poursuivi des relations secrètes" avec lui pendant le processus, selon la cour.

"Intérêts privés"

Me Lantourne, 65 ans, s'est vu infliger trois ans de prison dont un an ferme, 300.000 euros d'amende et une interdiction d'exercer pendant cinq ans - applicable immédiatement. Il a aussi été reconnu coupable de complicité de détournement de fonds publics.

Pour cette même infraction, la juridiction a enfin condamné Jean-François Rocchi, ancien président d'une entité chargée de gérer le passif du Crédit Lyonnais, à deux ans de prison avec sursis et 25.000 euros d'amende.

Un autre fonctionnaire, Bernard Scemama, a été relaxé.

La cour n'a pas suivi le parquet général, choisissant des peines beaucoup plus sévères que ses réquisitions pour MM. Estoup et Lantourne et bien plus légères pour MM. Richard et Rocchi.

Le procès en appel avait été interrompu à l'automne 2020 du fait de la dégradation de l'état de santé de Bernard Tapie, qui souffrait d'un cancer, avant de reprendre au printemps.

Les poursuites pénales concernant l'ancien ministre, contre qui cinq ans de prison avec sursis avaient été requis, sont éteintes depuis sa mort le 3 octobre. La cour d'appel a néanmoins estimé qu'il avait "commis une faute civile" en "activant ses soutiens politiques" et en "mandatant son avocat pour faire pression sur la partie adverse".

A la lecture de ces motivations, l'avocat de Bernard Tapie, qui a toujours clamé son innocence, a secoué la tête.

MM. Estoup et Lantourne, ainsi que les sociétés en liquidation de Bernard Tapie, ont été condamnés à payer environ 400 millions aux structures gérant le passif du Crédit Lyonnais.

MM. Richard et Rocchi ont été condamné à verser 40.000 euros à ces mêmes structures et les quatre prévenus à verser 100.000 euros au titre du préjudice moral à l'Etat, ainsi que 600.000 euros en frais de justice.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 2.60
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/11/2021

Ces batteries sont destinées aux véhicules électriques. Plus sûre que la technologie lithium-ion conventionnelle, la technologie FEST permet d'augmenter l'autonomie...

Publié le 30/11/2021

Merck a indiqué qu'il avait encore un rôle à jouer dans le traitement du Covid-19. La FDA a convoqué un comité consultatif pour examiner la pilule antivirale de la société, le molnupiravir.…

Publié le 30/11/2021

Au Etats-Unis, le ventes en ligne du Cyber Monday, une campagne promotionnelle en ligne le lundi suivant le Black Friday, devraient atteindre les 10,4 à 11,1 milliards de dollars. Selon les données…

Publié le 30/11/2021

Ce contrat marque la prochaine étape du projet de construction de Paks II, qui est l'une des pierres angulaires de la stratégie énergétique nationale de la Hongrie à l'horizon 2030...

Publié le 30/11/2021

Erytech Pharma est la star du jour sur la place parisienne...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne