5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Après les comptes fictifs, Wells Fargo touchée par un scandale d'assurance auto

| AFP | 218 | Aucun vote sur cette news
Succursale Wells Fargo à San Francisco, en Californie, le 14 juillet 2017
Succursale Wells Fargo à San Francisco, en Californie, le 14 juillet 2017 ( JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Après l'affaire de comptes fictifs, Wells Fargo est touchée par un nouveau scandale: la banque californienne indique que plus d'un demi-million de ses clients ont payé des primes d'assurance superflues sur leur crédit automobile.

"Wells Fargo a réexaminé les politiques mises en place entre 2012 et 2017 et a identifié environ 570.000 clients qui peuvent avoir été affectés", écrit-elle dans un communiqué.

Elles "vont être remboursées et percevront des versements supplémentaires au titre d'indemnisations", ajoute l'établissement, dont le premier actionnaire est le milliardaire Warren Buffett.

Le montant total des indemnisations s'élève à 80 millions de dollars, dont 64 millions en espèces qui seront versés directement aux clients affectés et 16 millions qui consisteront en un ajustement de leurs comptes bancaires.

Cette nouvelle affaire concerne des assurances dites "collatérales" (Collateral protection Insurance ou CPI), c'est-à-dire des assurances que les consommateurs sont forcés de prendre par les institutions financières lorsqu'ils contractent un crédit auto.

L'objectif est de protéger les institutions financières, pendant toute la durée du prêt, des éventuelles difficultés rencontrées par l'emprunteur et de la perte de valeur du véhicule.

Après voir reçu des plaintes de clients en juillet 2016, Wells Fargo, qui a parfois souscrit ces assurances au nom de ses clients auprès de tiers, dit avoir procédé à leur examen et être parvenue à la conclusion que des "contrôles internes étaient inadaptés".

"En conséquence, des clients ont pu se voir prélever des primes alors même qu'ils payaient l'assurance de leur véhicule et, dans certains cas, le prélèvement de ces primes a entraîné un défaut, ce qui a conduit à la saisie du véhicule".

A Wall Street, l'action perdait près de 3% vendredi.

Cette affaire est en effet un coup dur pour Wells Fargo, qui cherche à tirer un trait sur le scandale de l'ouverture de deux millions de comptes fictifs entre mai 2002 et avril 2017, ayant permis à ses employés de toucher des primes.

Après la découverte de ces malversations en septembre 2016, 5.300 employés ont été licenciés et Wells Fargo a écopé d'une amende de 185 millions de dollars. John Stumpf, son PDG au moment de la découverte du scandale, a démissionné.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS