5 450.48 PTS
-0.93 %
5 451.50
-0.80 %
SBF 120 PTS
4 367.37
-0.86 %
DAX PTS
12 834.11
-1.36 %
Dowjones PTS
24 987.47
-0.41 %
7 251.41
-0.06 %
Nikkei PTS
22 680.33
-

Après le scandale, Kobe Steel annule sa prévision de bénéfice net

| AFP | 247 | Aucun vote sur cette news
Naoto Umehara, vice président de Kobe Steel, lors d'une conférence de presse à Tokyo le 30 octobre 2017
Naoto Umehara, vice président de Kobe Steel, lors d'une conférence de presse à Tokyo le 30 octobre 2017 ( BEHROUZ MEHRI / AFP )

Le sidérurgiste japonais Kobe Steel a annulé lundi sa prévision de bénéfice net pour son exercice 2017/18, sans en établir de nouvelle, en raison du scandale des caractéristiques de nombreux de ses produits qu'il avait délibérément embellies.

Le groupe prévoyait jusqu'à présent un bénéfice net de 35 milliards de yens pour son exercice en cours (environ 265 millions d'euros).

Il a aussi annulé le versement d'un dividende intermédiaire de 10 yens par action et abaissé sa prévision de bénéfice opérationnel sur l'exercice, à 75 milliards de yens contre un objectif précédent de 80 milliards. En revanche, il n'a pas touché à sa perspective de chiffre d'affaires, attendu à 1.880 milliards de yens sur l'exercice.

Kobe Steel a déclaré n'être toujours pas en mesure de quantifier l'impact sur ses résultats futurs de son scandale de données falsifiées de produits, affectant plus de 500 clients dans le monde selon lui.

La facture finale pourrait enfler si les clients demandaient au groupe de prendre en charge les contrôles de la sécurité des produits et de fournir des pièces de rechange notamment.

"Il est difficile pour l'heure d'évaluer à quelle hauteur les résultats seront touchés par les agissements inappropriés concernant les produits de notre groupe", a déclaré le sidérurgiste dans un communiqué.

Le groupe a confirmé qu'il envisageait de vendre des actifs afin de renforcer sa situation financière, et qu'il menait des discussions avec plusieurs grandes banques japonaises en vue d'obtenir des prêts susceptibles de totaliser 50 milliards de yens (378 millions d'euros), selon le quotidien économique Nikkei.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Naissance de 2 nouvelles sociétés -Business Solutions Italia & Business Remote Solutions Italia- pour un partenariat assorti d'un contrat de 30 ME sur 5 ans...

Publié le 18/06/2018

Le produit net de l'émission sera utilisé pour les besoins généraux de Safran...

Publié le 18/06/2018

Bezons, le 18 juin 2018, 20h00   INFORMATION MENSUELLE RELATIVE AU NOMBRE TOTAL D'ACTIONS ET DE DROITS DE VOTE COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL   Etabli en application de…

Publié le 18/06/2018

Plusieurs contrats convertisseurs statiques en 2017 pour 6 ME...

Publié le 18/06/2018

Claranova participe au Berenberg Pan-European Discovery Conference...