En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Apple puni en Bourse malgré des résultats record portés par la cherté des iPhone

| AFP | 900 | 4.50 par 2 internautes
( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Apple s'est assuré des résultats financiers trimestriels et annuels record grâce aux prix élevés de ses iPhone, qui coûtent en moyenne 800 euros, mais s'est vu lourdement sanctionné en Bourse jeudi en raison notamment de prévisions de fin d'année jugées timides.

La déception des investisseurs a eu pour effet de faire passer brièvement la capitalisation du groupe sous la barre symbolique des 1.000 milliards de dollars franchie pour la première fois le 2 août.

Vers 23H30 GMT, le titre se repliait encore de 6,62% à 207,50 dollars dans les échanges électroniques d'après clôture à Wall Street.

Les marchés ont mal accueilli les prévisions de ventes, jugées trop timides, pour la fin de l'année, une période habituellement faste pour la marque à la pomme, qui table sur 89 à 93 milliards de dollars de chiffre d'affaires, sous la fourchette moyenne des analystes.

Lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, le groupe a expliqué sa prudence par plusieurs facteurs: des taux de change défavorables (à hauteur de 2 milliards de dollars) et des incertitudes macroéconomiques dans certains pays émergents. De plus Apple n'est pas certain de pouvoir fabriquer assez d'appareils pour répondre à la demande.

Les investisseurs ont aussi mal réagi à l'annonce par le groupe qu'il ne donnerait plus désormais de chiffre de ventes pour ses iPhone, une donnée scrutée de près par les marchés financiers mais qu'Apple considère comme peu révélatrice de sa santé financière.

Pourtant, le groupe avait publié des résultats meilleurs que prévu sur le trimestre et sur l'année, parvenant une fois encore à tirer profit des prix très élevés de ses iPhone, qui coûtent environ 175 dollars de plus que l'an dernier en moyenne.

"C'était une grande année et un grand trimestre pour l'iPhone", a résumé le PDG Tim Cook, pendant la conférence téléphonique.

- L'iPhone en moyenne à 793 dollars -

Sa stratégie de prix élevés --renforcée l'an dernier avec l'iPhone X et l'iPhone 8-- lui a donc permis de voir son chiffre d'affaires tiré des iPhone augmenter de 29% à 37,2 milliards de dollars alors qu'Apple a vendu quasiment autant de smartphones qu'à la même période l'an dernier. Avec 46,9 millions d'unités écoulées, la marque en a même vendu moins que ne l'espéraient les analystes.

Résultats d'Apple
Résultats d'Apple ( Gal ROMA / AFP )

Le groupe a confirmé en septembre sa stratégie du très haut-de-gamme, avec l'iPhone Xs (à partir de 999 dollars aux Etats-Unis) et Xs Max.

Toujours très dépendant de l'iPhone, Apple doit pratiquer une stratégie de prix habile dans un marché mondial du smartphone quasiment saturé: assez élevés pour garantir une hausse de son chiffre d'affaires mais sans pour autant faire fuir les consommateurs.

Tactique payante, puisque le chiffre d'affaires total est, à 62,9 milliards, en hausse de 20% et meilleur que prévu. Meilleur qu'anticipé aussi sur l'année entière, à 265,6 milliards de dollars (+16%).

Meilleur que prévu également, le bénéfice net ressort à 14,2 milliards (+32%) sur le dernier trimestre, et 59,5 milliards de dollars (+23%) sur l'année. Le bénéfice trimestriel par action, référence à Wall Street, atteint 2,91 dollars.

Le groupe, qui cherche à se diversifier pour être moins dépendant de son smartphone, a vu ses "services" (App Store, Apple Music, Apple Pay...) rapporter près de 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires trimestriel.

Avec environ 12% du marché mondial, la firme à la pomme a perdu au deuxième trimestre (avril-mai-juin) sa deuxième place en termes d'unités vendues, détrônée par le chinois Huawei qui connaît une croissance ultrarapide, selon les cabinets Gartner et IDC, dans un marché toujours dominé par le sud-coréen Samsung.

Le marché mondial a baissé de 1,8% au deuxième trimestre par rapport à la même période l'an dernier avec 342 millions d'appareils vendus, selon IDC.

Alors que le chiffre d'affaires des iPad a connu un repli de 15% au quatrième trimestre, Apple semble vouloir pour l'avenir miser aussi sur les prix pour sa tablette et ses ordinateurs portables, avec un nouveau MacBook Air et nouvel iPad pro présentés mardi à des montants relevés par rapport à leurs prédécesseurs.

Malgré les critiques souvent adressées au groupe (optimisation fiscale, condition de travail chez les sous-traitants, dépendance à la technologie, prix élevés, obsolescence programmée, panne d'inspiration...), Apple échappe néanmoins en grande partie au feu roulant de reproches adressés aux autres géants technologiques Facebook et Google concernant la gestion des données personnelles des utilisateurs.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…