5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

APL: le gouvernement promet une réforme globale à l'automne

| AFP | 441 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, le 12 juillet 2017 à Paris
Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, le 12 juillet 2017 à Paris ( Thomas Samson / AFP/Archives )

Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a promis mardi une "réforme globale des aides personnelles au logement" à l'automne, jugeant nécessaires des "réformes structurelles" pour mettre fin à un "système pervers" responsable d'une inflation des loyers.

"Nous avons un budget d'APL de 19 milliards d'euros, un budget d'aides au logement de 30 milliards d'euros, ce qui est le record en Europe, avec en corollaire: pas suffisamment de logements et des loyers trop importants. Il y a donc un problème", a déclaré le ministre sur RTL.

"Quand on met 1 euro de plus sur l'APL, ça fait 78 centimes de hausse des loyers: il faudra bien sortir de ce système qui est pervers", a-t-il poursuivi, défendant la baisse très critiquée, à partir d'octobre, de 5 euros mensuels des aides personnelles au logement annoncée par le gouvernement.

Interrogé pour savoir si cette baisse s'appliquerait au-delà des trois derniers mois de l'année 2017, le ministre n'a pas clairement répondu.

"En l'état, nous sommes sur le budget 2017, ce budget, il faut le boucler", a-t-il dit, ajoutant: "Nous devons engager une réforme globale des aides personnelles au logement".

"C'est quelque chose qui est tout à fait indispensable parce que c'est comme un camion fou, un bateau ivre, nous sommes avec des montants qu'il faut arriver à maîtriser mais surtout avec des réformes structurelles à mettre en place", a jugé M Mézard.

"Ce qui justifie aussi une réforme, c'est que le coût de fonctionnement des APL est de 600 millions d'euros", a-t-il affirmé.

Interrogé sur l'échéance à laquelle se fera cette réforme, le ministre a répondu: "Nous travaillons sur un projet de loi logement (...) qui sera prêt à l'automne". "Il sera déposé en octobre-novembre, et je souhaite qu'il soit débattu le plus rapidement possible", a-t-il indiqué.

"L'objectif, c'est de permettre de construire plus vite, plus facilement, simplifier toutes les formalités et prendre un certain nombre de mesures pour provoquer un choc de l'offre dans ce pays", a affirmé M. Mézard.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS