En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Amazon visé par une enquête italienne pour abus de position dominante

| AFP | 211 | Aucun vote sur cette news
Le logo d'Amazon à l'entrée d'un centre de logistique à Lauwin-Planque, dans le nord de la France, le 4 mars 2019
Le logo d'Amazon à l'entrée d'un centre de logistique à Lauwin-Planque, dans le nord de la France, le 4 mars 2019 ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )

L'autorité de la concurrence en Italie a annoncé mardi avoir ouvert une enquête contre le géant américain Amazon pour possible abus de position dominante dans le commerce en ligne et la logistique.

Selon l'Antitrust, Amazon conférerait des avantages sur son site en ligne (visibilité de leurs offres, amélioration de leurs ventes...) uniquement aux vendeurs tiers qui adhèrent à son service de logistique.

"A travers de telles pratiques, Amazon serait capable de profiter indûment de sa position dominante (...) sur les plateformes du commerce électronique afin de limiter de manière significative la concurrence" sur le marché du dépôt et des expéditions, "au détriment des consommateurs", a estimé l'autorité dans un communiqué.

L'enquête doit durer un an, a précisé l'Antitrust.

Mardi, les fonctionnaires de l'Antitrust ont mené des inspections sur divers sites d'Amazon, avec des inspecteurs de la police financière.

D'autres pays, comme le Japon, la France ou l'Autriche, ainsi que la Commission européenne, ont lancé des enquêtes ou des procédures visant les pratiques d'Amazon et d'autres géants du Net comme Google, Apple ou Facebook.

Fin juin 2017, la Commission européenne a infligé à Google sa première amende en Europe pour abus de position dominante, d'un montant de 2,42 milliards d'euros.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…