En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 334.27 PTS
+1.00 %
5 277.5
+0.92 %
SBF 120 PTS
4 204.77
+0.87 %
DAX PTS
12 055.85
+0.87 %
Dowjones PTS
25 490.47
-1.11 %
7 307.93
+0.00 %
1.118
+0.01 %

Amazon: les syndicats de 15 pays réunis pour la première fois à Berlin

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
Des syndicalistes d'Amazon de 15 pays différents manifestent à Berlin, le 29 avril 2019
Des syndicalistes d'Amazon de 15 pays différents manifestent à Berlin, le 29 avril 2019 ( JOHN MACDOUGALL / AFP )

Après cinq ans de luttes séparées, des représentants syndicaux d'Amazon venus de 15 pays se sont réunis lundi à Berlin pour coordonner leurs stratégie et actions face au géant américain, critiqué depuis des années pour ses pratiques sociales.

Plus d'une cinquantaine de délégués, venus d'Egypte, du Brésil, de France, d'Italie ou encore du Pakistan organisent jusqu'à mardi un sommet à huis clos pour dresser un état des lieux de leurs conditions de travail dans les centres de logistique d'Amazon, soit les coulisses de l'empire du commerce en ligne.

"Nous réalisons que nous ne sommes pas seuls, nous avons les mêmes difficultés partout dans le monde", estime Christy Hoffman, secrétaire générale du syndicat international UNI Global Union.

"Ce partage d'informations sur les différentes normes, les cadences imposées dans les autres pays va nous permettre de mieux négocier en Pologne", détaille auprès de l'AFP, Alfred Bujara, membre du syndicat Solidarnosc, en guerre contre les "cadences mesurées en seconde".

Outre les cadences jugées trop rapides, la surveillance des employés à travers des méthodes contestées de "tracking" ou la suppression des pauses, les employés d'Amazon Logistics déplorent leurs salaires trop faibles et réclament un dialogue social plus apaisé.

Depuis 2013, les syndicats européens d'Amazon, qui ont peiné à se faire reconnaître par la direction du groupe de commerce et logistique, se mobilisent lors de journées cruciales pour le groupe (PrimaDay, Black Friday) pour ralentir les expéditions de colis et attirer l'attention du public sur leurs conditions de travail.

En 2018, la colère s'est renforcée: une cinquantaine de grèves ont été organisées par différents syndicats en Europe et, rareté dans l'histoire syndicale récente, certains des débrayages ont été organisés de manière simultanée dans plusieurs pays.

"Quand il y a un mouvement coordonné entre nous, une grève simultanée en France, en Italie et en Espagne, Amazon réagit. Quand il y a confrontation, Amazon accepte d'entamer des négociations", souligne Stefanie Nutzenberger, représentante syndicale au sein du syndicat allemand Verdi.

"Nous nous préparerons à d'autres conflits et ils dépasseront nos frontières", promet la représentante allemande.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2019

Delta Air Lines a réceptionné son premier A330-900...

Publié le 24/05/2019

C'est le grand écart entre Rallye et Casino...

Publié le 24/05/2019

Officiellement, aucun calendrier n’a été arrêté quant au redécollage des 737 MAX de Boeing. Officieusement, il pourrait en être autrement. Selon Reuters, des représentants de l'administration…

Publié le 24/05/2019

Casino bondit de 11,85% à 31,25 euros sur la place de Paris et prend la première place du SRD, au lendemain de l’annonce, par sa maison mère Rallye, de l’obtention d’une procédure de…

Publié le 24/05/2019

Genfit a annoncé le lancement d'études de combinaison sur elafibranor. Les deux premiers programmes qui seront lancés évalueront les synergies entre elafibranor et un agoniste du récepteur GLP-1…