En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 967.69 PTS
-1.69 %
5 034.50
-0.31 %
SBF 120 PTS
3 976.99
-1.79 %
DAX PTS
11 274.28
-2.17 %
Dowjones PTS
25 265.75
-0.20 %
7 128.36
-0.18 %
1.147
+0.08 %

Altice vend des filiales en Suisse pour 183 millions d'euros

| AFP | 364 | Aucun vote sur cette news
Le fondateur du groupe Altice Patrick Drahi lors d'une conférence de presse à Paris, le 21 mars 2017
Le fondateur du groupe Altice Patrick Drahi lors d'une conférence de presse à Paris, le 21 mars 2017 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le groupe de télécoms et de médias Altice, chahuté en Bourse depuis un mois, a annoncé vendredi un accord pour la vente de deux filiales en Suisse, d'une valeur d'entreprise de 214 millions de francs suisses (183 millions d'euros).

La transaction, qui devrait être finalisée début 2018, concerne Green.ch et Green Datacenter, fournisseurs d'accès à internet et de services de centres de données, a précisé dans un communiqué l'entreprise de Patrick Drahi, dont la dette suscite l'inquiétude des investisseurs.

La société d'investissement InfraVia Capital Partners doit reprendre les deux entreprises.

Cette annonce intervient alors qu'Altice est en pleine tourmente boursière.

Le titre du groupe a évolué sur des montagnes russes et a perdu plus de 50% de sa valeur depuis début novembre, alors que la confiance des investisseurs a été mise à l'épreuve, notamment par une succession de départs et par des prévisions plus modestes.

Mercredi à la Bourse d'Amsterdam, le titre Altice est tombé brièvement sous son prix d'introduction en janvier 2014.

Mais les investisseurs s'inquiètent en particulier de la dette massive d'Altice (49,6 milliards d'euros), qui a multiplié les acquisitions ces dernières années.

Pour apaiser les marchés, M. Drahi a souligné que la dette du groupe "est sécurisée à 85% à taux fixe" et que "le premier remboursement majeur n'arrivera qu'en 2022".

Il a également affirmé que le groupe ne préparait pas de nouvelles levées de fonds. Avant les filiales suisses, des cessions d'actifs d'Altice ont été récemment évoquées par l'entreprise ou de source proche du dossier, comme sa filiale en République dominicaine ou le titre de presse Point de Vue.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

La haute autorité des télécoms déplore une dégradation progressive et significative de la qualité de service en matière de téléphonie fixe...

Publié le 23/10/2018

Eurobio Scientific a fait évoluer avec succès ses systèmes de management de la qualité pour continuer à justifier du marquage CE de ses produits au-delà de 2019...

Publié le 23/10/2018

'Oggy et les Cafards', le pari gagnant de Xilam. Ce succès mondial made in France compte 7 saisons et 500 épisodes...

Publié le 23/10/2018

En cumulées, sur deux semaines, les réservations de Capelli atteignent 27,3 ME...

Publié le 23/10/2018

Louis Gallois renonce au Comité Stratégique...