En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

Allemagne: un projet minier en Australie s'invite à l'assemblée générale de Siemens

| AFP | 238 | 5 par 1 internautes
Des militants de Greenpeace déploient une banderole sur le siège social de Siemens, le 4 février 2020 à Munich
Des militants de Greenpeace déploient une banderole sur le siège social de Siemens, le 4 février 2020 à Munich ( Christof STACHE / AFP )

"Siemens, sors du charbon !": des militants écologistes entendent s'inviter mercredi à l'assemblée générale de Siemens pour dénoncer la participation du géant industriel allemand à un projet minier en Australie.

Plusieurs dizaines de militants ont formé mercredi matin une chaîne humaine devant la salle de conférence de l'Olympiahalle, à Munich, où la réunion annuelle des investisseurs doit débuter à 09H00 GMT.

L'organisation écologiste Greenpeace avait déployé la veille une banderole depuis le toit du siège social de l'entreprise à Munich. Et une manifestation est prévue mercredi en début d'après-midi pour demander au géant industriel allemand de "renoncer au charbon".

L'objet de la contestation est le contrat d'un montant de 18 millions d'euros qui prévoit que Siemens fournisse la signalétique pour le chemin de fer du projet Carmichael, une immense mine de charbon à ciel ouvert dans le Queensland, près de la Grande barrière de corail.

"Quel est le plus important: une légère perte financière, de court terme, ou les conséquences désastreuses d'un tel projet sur des générations ?" s'est indignée mardi lors d'une conférence de presse Helena Marschall, représentante du mouvement Fridays for Future.

Elle est invitée par une organisation d'actionnaires à s'exprimer à l'assemblée au même titre que d'autres militants.

Le patron de Siemens, Joe Kaeser, avait déjà rencontré mi-janvier Luisa Neubauer, tête de file de Fridays for Future en Allemagne, après une journée de mobilisation dans une dizaine de villes.

Quelques jours plus tard, Siemens avait pourtant maintenu sa participation au projet, expliquant vouloir "respecter la parole donnée" afin de "rester crédible", la "plus haute priorité" de l'entreprise, selon M. Kaeser.

Il avait toutefois promis la création d'une instance interne chargée du développement durable pour "mieux gérer à l'avenir les questions de protection de l'environnement".

Ces arguments n'avaient pas convaincu les opposants au projet.

La construction de la mine du conglomérat indien Adani, dans l'ouest australien, est depuis son origine plombée par des problèmes judiciaires et réglementaires et par la mobilisation d'organisations dénonçant sans relâche son impact environnemental.

Les écologistes font valoir que le charbon produit contribuera au réchauffement climatique mondial qui dégrade la Grande barrière, classée au patrimoine mondial.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…

Publié le 21/02/2020

DBV Technologies vient d'annoncer que la FDA avait indiqué que la réunion du Comité Consultatif sur les produits allergènes se tiendra le 15 mai 2020 pour discuter de la demande de licence de…