En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 407.43 PTS
-0.04 %
5 392.00
-0.31 %
SBF 120 PTS
4 320.26
-0.31 %
DAX PTS
12 537.30
-0.19 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
+0.00 %
Nikkei PTS
22 697.36
+0.44 %

Allemagne: Schäuble sous pression pour quitter le ministère des Finances

| AFP | 248 | Aucun vote sur cette news
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble - ici le 23 mai 2017 à Bruxelles - est poussé à quitter le gouvernement pour présider la chambre des députés
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble - ici le 23 mai 2017 à Bruxelles - est poussé à quitter le gouvernement pour présider la chambre des députés ( JOHN THYS / AFP/Archives )

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, fait l'objet de pressions amicales mais croissantes au sein de son parti pour quitter son poste dans le futur gouvernement et présider à la place la chambre des députés.

"Les présidents du Bundestag sont toujours des personnalités hors du commun et Wolfgang Schäuble est une personnalité hors du commun", a déclaré mardi un des poids lourds de la branche bavaroise (CSU) du parti conservateur d'Angela Merkel (CDU), Alexander Dobrindt.

La prochaine législature "sera différente des précédentes" du fait de l'entrée en force de la droite nationaliste au Parlement et va exiger pour cette fonction "une très grande expérience", a-t-il ajouté.

Un avis partagé par le commissaire européen Günther Oettinger, membre, comme Wolfgang Schäuble, du parti démocrate-chrétien CDU. "Si la chancelière, Angela Merkel, et Schäuble sont d'accord, il serait un candidat idéal pour le poste de président du Bundestag", a-t-il dit au quotidien Stuttgarter Nachrichten publié mardi.

La chancelière elle-même entend convaincre son ministre des Finances de passer la main et de présider à l'avenir la chambre des députés, a indiqué mardi l'agence de presse DPA en citant des sources proches de la CDU, dont les députés se sont réunis dans la journée pour faire le point après les élections législatives.

Politiquement, un départ de Wolfgang Schäuble qui, à 75 ans, détient depuis déjà 8 ans le portefeuille des Finances, ferait les affaires d'Angela Merkel en facilitant sa tâche pour la formation d'une coalition majoritaire, alors qu'elle est sortie fragilisée du scrutin de dimanche.

Les Libéraux allemands du FDP, avec lesquels elle va devoir s'allier suite au score très décevant enregistré par son propre parti, ne font pas mystère en effet de leur ambition de s'occuper des Finances dans un futur gouvernement.

Un départ de Wolfgang Schäuble constituerait une césure importante en Allemagne et en Europe.

Gage dans l'opinion allemande de sérieux budgétaire, cette figure politique est souvent perçue ailleurs en Europe comme emblématique de l'orthodoxie et du manque de flexibilité de Berlin en matière de finances publiques.

Il avait notamment prôné une sortie de la Grèce de la zone euro au pic de la crise de financement que traversait le pays en 2015.

Les conservateurs allemands sont à la recherche d'une personnalité pour la présidence du Bundestag suite à la retraite à ce poste de Norbert Lammert, membre de la CDU.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale, a reçu le prix Forbes...

Publié le 17/07/2018

Le marché automobile européen a repris du poil de la bête en juin avec des immatriculations de véhicules neufs en hausse de 5,2% à environ 1,6 million...

Publié le 17/07/2018

Richemont a annoncé qu'il soutenait la candidature de Sophie Guieysse au conseil d'administration. Les actionnaires voteront à l'assemblée générale du 10 septembre. Sophie Guieysse dirige…

Publié le 17/07/2018

Delta Drone flambe en début de séance ce mardi...

Publié le 17/07/2018

Casino réalise un deuxième trimestre meilleur qu'attendu par le marché avec un chiffre d'affaires de 8,9 milliards euros, en recul de 3%, dont -7,6%...