En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 375.00
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 685.06
-0.06 %
7 288.22
+0.83 %
Nikkei PTS
22 555.43
-

Allemagne: le moral des investisseurs décroche en août

| AFP | 410 | Aucun vote sur cette news
Dans le secteur automobile, industrie phare de l'Allemagne,  les attentes des investisseurs se sont effondrées en août
Dans le secteur automobile, industrie phare de l'Allemagne, les attentes des investisseurs se sont effondrées en août ( Monika Skolimowska / dpa/AFP/Archives )

Le moral des investisseurs en Allemagne a décroché bien plus qu'escompté en août pour s'établir à 10,0 points, lesté par les scandales dans l'automobile, selon un baromètre réalisé par l'institut ZEW et publié mardi.

Cet indicateur mesurant les attentes des milieux financiers allemands pour la conjoncture de leur pays ces prochains mois a perdu 7,5 points par rapport à juillet, marquant le troisième mois de baisse d'affilée.

Les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset s'attendaient en moyenne à une baisse plus limitée pour le mois d'août, à 15,0 points.

Le baromètre, obtenu via un sondage auprès de 213 acteurs de la finance allemande réalisé courant août, reste nettement en deçà de sa moyenne de long terme de 23,8 points, comme le souligne l'institut ZEW dans un communiqué.

"Le recul très marqué des attentes conjoncturelles reflète la nervosité ambiante sur l'évolution de la croissance en Allemagne. La croissance moins forte qu'attendu des exportations et le scandale grandissant dans le segment automobile y ont contribué pour l'essentiel", explique Achim Ambach, président du ZEW, cité dans le communiqué.

Les exportations allemandes ont reculé de manière inattendue en juin, selon des statistiques publiées en août.

Dans le secteur automobile, industrie phare de la première économie européenne, les attentes se sont effondrées en août sur un mois (-31,8 points), relève le ZEW.

Les principaux constructeurs allemands, déjà fragilisés par le scandale des moteurs diesel truqués, sont soupçonnés d'avoir établi un vaste cartel pendant plusieurs années. Début août, ils se sont par ailleurs engagés à des mesures pour limiter la pollution émise par les véhicules diesel, dont les consommateurs se détournent de plus en plus.

Les attentes des investisseurs sur la conjoncture en zone euro sont, elles aussi, ressorties en nette baisse de 6,3 points sur un mois, pour retomber à 29,3 points. Les attentes concernant la France en particulier chutent de 11,1 points sur un mois, à 29,8 points.

Un autre baromètre de confiance très suivi par les marchés, l'Ifo du moral des entrepreneurs allemands, sera publié vendredi. En juillet, il avait déjoué les attentes en s'améliorant à 116,0 points, un nouveau record.

La banque centrale allemande a relevé début juin de 1,8% à 1,9% sa prévision de croissance pour le pays, où vont se dérouler le 24 septembre des élections générales.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

"Nous souhaitions nous rapprocher d'un industriel partageant nos valeurs"...

Publié le 20/06/2018

Communiqué de presse - 20 juin 2018       La société Autolib' conteste vigoureusement les allégations contenues dans le communiqué du Syndicat…

Publié le 20/06/2018

Deux acquisitions dont le montant n'est pas dévoilé...

Publié le 20/06/2018

Les partenaires vont proposer une solution de dosage d'insuline complète s'inscrivant dans le continuum des soins...

Publié le 20/06/2018

A la suite de cette opération, le capital social d'Eiffage s'élève à 392.000.000 euros...