En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Allemagne: le "cartel des camions" attaqué en justice

| AFP | 326 | 5 par 1 internautes
Richard Lutz, le patron de Deutsche Bahn (DB), à Leipzig le 8 décembre 2017, à l'occasion de l'inauguration d'une nouvelle ligne à grande vitesse entre Berlin et Munich
Richard Lutz, le patron de Deutsche Bahn (DB), à Leipzig le 8 décembre 2017, à l'occasion de l'inauguration d'une nouvelle ligne à grande vitesse entre Berlin et Munich ( Hendrik Schmidt / dpa/AFP/Archives )

La compagnie ferroviaire Deutsche Bahn, une quarantaine d'autres entreprises ainsi que l'armée allemande ont attaqué mercredi plusieurs constructeurs de camions, déjà condamnés par la Commission européenne dans une énorme affaire de cartel.

"Deutsche Bahn a déposé aujourd'hui une requête devant le Tribunal régional de Munich contre un cartel des poids-lourds formé des constructeurs DAF, Daimler, Iveco, MAN et Volvo/Renault", indique la compagnie ferroviaire dans un communiqué.

La compagnie ferroviaire, la Bundeswehr et un groupe d'entreprises dont des opérateurs aéroportuaires et des grands noms du commerce et de la logistique, entendent voir réparer les dommages financiers subis entre 1997 et 2011 en raison d'ententes illégales entre constructeurs sur le prix des camions.

L'affaire porte sur 35.000 véhicules livrés pour un prix d'achat total dépassant nettement 2 milliards d'euros, indique Deutsche Bahn.

Alors que le montant du dommage collectif subi fait encore l'objet d'une expertise, "ces ententes illégales sur les prix nous ont causé ainsi qu'à nos alliés un énorme préjudice", affirme déjà Ulrich Weber, directeur du personnel de la compagnie publique berlinois, cité dans le communiqué.

La Commission Européenne avait infligé en 2016 aux mêmes constructeurs une amende record de 2,93 milliards d'euros, pour s'être entendus sur les prix ainsi que sur les modalités d'introduction des technologies propres, avant de sanctionner en 2017 un sixième groupe, le suédois Scania, avec une amende de 880 millions d'euros.

Deutsche Bahn, énorme acheteur de biens comme de services en Allemagne, a bâti à ce titre une équipe de juristes spécialisés dans les infractions à la concurrence et se fait le porte-drapeau d'actions en justice impliquant d'autres entreprises.

La secrétaire d'Etat au ministère de la Défense, Katrin Suder, souligne ainsi "la grande expérience" des spécialistes de Deutsche Bahn, qui ont derrière eux "de grands succès" dans d'autres affaires de cartel, selon le communiqué.

Deutsche Bahn a par exemple affronté devant la justice allemande des aciéristes qui lui avaient livré des rails trop chers ainsi que des compagnies de fret aérien.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...