5 399.09 PTS
+0.00 %
5 411.00
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 303.54
+0.00 %
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Alimentation: la FNSEA juge "scandaleuse" l'attitude de Michel-Edouard Leclerc

| AFP | 152 | Aucun vote sur cette news
Michel-Edouard Leclerc est
Michel-Edouard Leclerc est "insolent et provocateur", a estimé Christiane Lambert, présidente de la FNSEA ( Thierry Zoccolan / AFP/Archives )

La présidente du premier syndicat agricole de France Christiane Lambert a jugé "scandaleuse" mercredi l'attitude du distributeur Michel-Edouard Leclerc, accusé de refuser toute augmentation tarifaire qui permettrait de valoriser les productions agricoles en crise.

M. Leclerc est "insolent et provocateur", "son attitude -avec son credo sur les prix les plus bas- est scandaleuse" a déclaré madame Lambert à la presse au Sommet de l'Elevage près de Clermont-Ferrand, à peu près au moment où M. Leclerc critiquait une nouvelle fois depuis Paris les Etats généraux de l'alimentation.

M. Leclerc a estimé que l'"on se trompait de manière de faire" lors de ces Etats généraux, en focalisant les enjeux autour de la question du prix, qui "n'est pas suffisante", selon lui.

Mme Lambert, venue soutenir les éleveurs français à Cournon d'Auvergne, s'est, elle, félicité de ces Etats généraux qui ont "apporté des débats nouveaux et des constats partagés".

Mais, interrogée sur la réalité de la mise en oeuvre de mesures de soutien rapides aux agriculteurs, elle a admis que si le président Emmanuel Macron s'exprimait le 11 octobre, "les choses n'auront pas changé le 12".

"La question est de savoir si le gouvernement va mettre le genou à terre devant M. Leclerc ou pas. Nous ne le voulons pas. Il y a eu trop de perte de valeur" dans la chaîne production-alimentation-distribution, a-t-elle dit, "c'est insupportable".

La FNSEA demande une série de mesures destinées à soutenir le revenu agricole.

Le syndicat souhaite l'ouverture de négociations pour réformer le droit de la concurrence européen, l'instauration de sanctions pour prix abusifs, l'encadrement des promotions dans la distribution, et la prise en compte des coûts de production agricole dans la construction du prix payé par l'agroalimentaire et la distribution.

"Aujourd'hui, il n'y a aucune sanction pour des prix abusivement bas et Lactalis n'a pas été condamné non plus pour avoir refusé de publier ses chiffres" a ajouté Patrick Benezit, secrétaire général adjoint de la FNSEA.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Soutenu par le secteur bancaire (Société Générale + 2,25 % à 43,915 euros), le marché parisien a fini la semaine dans le vert.

Publié le 11/12/2017

La Banque de France table sur une croissance de 0,5% du PIB français au quatrième trimestre, selon une deuxième estimation qu'elle vient de publier. Cette dernière est conforme à la précédente…

Publié le 11/12/2017

Veolia a remporté le marché d’exploitation de l’Unité de valorisation énergétique des déchets de Reims, d'une durée de 9 ans, à compter du 1er janvier 2018, et d'un chiffre d'affaires…

Publié le 11/12/2017

Eurazeo a organisé vendredi dernier une Journée Investisseurs consacrée à l’accélération de sa stratégie de transformation. Virginie Morgon, Directeur Général, a souligné combien Eurazeo a…

Publié le 11/12/2017

Valeo confirme aujourd'hui un investissement de 375 millions de yuans (environ 50 millions d'euros) dans le fonds Cathay CarTech – premier fonds en renminbis lancé par Cathay Capital – afin…

CONTENUS SPONSORISÉS