5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Alimentation: la FNSEA juge "scandaleuse" l'attitude de Michel-Edouard Leclerc

| AFP | 105 | Aucun vote sur cette news
Michel-Edouard Leclerc est
Michel-Edouard Leclerc est "insolent et provocateur", a estimé Christiane Lambert, présidente de la FNSEA ( Thierry Zoccolan / AFP/Archives )

La présidente du premier syndicat agricole de France Christiane Lambert a jugé "scandaleuse" mercredi l'attitude du distributeur Michel-Edouard Leclerc, accusé de refuser toute augmentation tarifaire qui permettrait de valoriser les productions agricoles en crise.

M. Leclerc est "insolent et provocateur", "son attitude -avec son credo sur les prix les plus bas- est scandaleuse" a déclaré madame Lambert à la presse au Sommet de l'Elevage près de Clermont-Ferrand, à peu près au moment où M. Leclerc critiquait une nouvelle fois depuis Paris les Etats généraux de l'alimentation.

M. Leclerc a estimé que l'"on se trompait de manière de faire" lors de ces Etats généraux, en focalisant les enjeux autour de la question du prix, qui "n'est pas suffisante", selon lui.

Mme Lambert, venue soutenir les éleveurs français à Cournon d'Auvergne, s'est, elle, félicité de ces Etats généraux qui ont "apporté des débats nouveaux et des constats partagés".

Mais, interrogée sur la réalité de la mise en oeuvre de mesures de soutien rapides aux agriculteurs, elle a admis que si le président Emmanuel Macron s'exprimait le 11 octobre, "les choses n'auront pas changé le 12".

"La question est de savoir si le gouvernement va mettre le genou à terre devant M. Leclerc ou pas. Nous ne le voulons pas. Il y a eu trop de perte de valeur" dans la chaîne production-alimentation-distribution, a-t-elle dit, "c'est insupportable".

La FNSEA demande une série de mesures destinées à soutenir le revenu agricole.

Le syndicat souhaite l'ouverture de négociations pour réformer le droit de la concurrence européen, l'instauration de sanctions pour prix abusifs, l'encadrement des promotions dans la distribution, et la prise en compte des coûts de production agricole dans la construction du prix payé par l'agroalimentaire et la distribution.

"Aujourd'hui, il n'y a aucune sanction pour des prix abusivement bas et Lactalis n'a pas été condamné non plus pour avoir refusé de publier ses chiffres" a ajouté Patrick Benezit, secrétaire général adjoint de la FNSEA.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Orège a annoncé ses comptes pour le 1er semestre 2017 clos fin juin...

Publié le 20/10/2017

                                               Communiqué de Presse   Voisins le Bretonneux, le 17 octobre 2017   Activité…

Publié le 20/10/2017

Paypal évolue sur ses plus hauts depuis son entrée en Bourse en juillet 2015. L’action du spécialiste du paiement en ligne progresse de 4,89% à 70,58 dollars à la faveur d’une performance…

Publié le 20/10/2017

  DESCRIPTIF PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS AUTORISE PAR L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 27 JUIN 2017   Paris, le 20 octobre 2017   Conformément aux…

Publié le 20/10/2017

WORLDLINELe spécialiste des systèmes de paiements publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.source : AOF

CONTENUS SPONSORISÉS