5 363.12 PTS
+0.00 %
5 364.50
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 286.81
+0.06 %
DAX PTS
12 997.35
-0.05 %
Dowjones PTS
22 956.96
+0.37 %
6 114.53
+0.00 %
Nikkei PTS
21 336.12
+0.38 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Oeufs contaminés: 5 entreprises françaises ont reçu des lots

| AFP | 474 | Aucun vote sur cette news
Cinq entreprises françaises
Cinq entreprises françaises "ont reçu des oeufs contaminés" au fipronil provenant des Pays-Bas et de Belgique ( KRISTOF VAN ACCOM / Belga/AFP )

Des oeufs contaminés au fipronil, un insecticide, ont été importés des Pays-Bas et de Belgique par cinq entreprises françaises de fabrication d'ovoproduits, selon un bilan actualisé mardi soir par le ministère de l'Agriculture.

Ces cinq "établissements d'ovoproduits" sont situés dans la Vienne, le Maine-et-Loire, le Pas-de-Calais, le Nord et le Morbihan", précise le ministère, ajoutant que "des enquêtes de traçabilité sont en cours" pour "identifier la destination des produits déjà expédiés et susceptibles d'être contaminés".

Deux entreprises ont reconnu mardi avoir utilisé à leur insu des oeufs contaminés. Igreca, basée dans le Maine-et-Loire, a dénombré "30.000 oeufs de fournisseurs hollandais", affirmant avoir "identifié les lots de produits finis fabriqués à partir de ces matières premières".

Dans la Vienne, la société Samo a pour sa part été informée dimanche de la présence dans ses stocks de "huit lots" contaminés en provenance des Pays-Bas, d'un poids total d'"environ 5 tonnes".

L'entreprise assure avoir retiré "par précaution" dès lundi matin "tous les lots en provenance de ce pays, soit une cinquantaine de tonnes" et avoir effectué des rappels de produits auprès de ses clients.

Ces ovoproduits servent notamment à la fabrication de plats préparés et de pâtes.

Par ailleurs, un éleveur du Pas-de-Calais "avait spontanément déclaré l'utilisation" du même insecticide, signale le ministère de l'Agriculture.

"Les analyses menées (...) s'avèrent positives, mais aucun oeuf issu de cet élevage n'a été mis sur le marché", poursuit le ministère, annonçant que ces oeufs "seront détruits".

- "Modérément toxique" -

Depuis fin juillet, la contamination au fipronil a entraîné la destruction de millions d'oeufs dans plusieurs pays européens. Des enquêtes judiciaires ont été ouvertes aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne

Les élevages mis en cause expliquent que la substance a été introduite lors d'un traitement contre le pou rouge, un parasite très néfaste pour les poules pondeuses.

Considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le fipronil est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde. Les faibles concentrations mesurées dans les oeufs contaminés rendent toutefois le risque d'empoisonnement très faible voire nul.

Dans l'Union européenne, l'utilisation de ce pesticide est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire, mais reste courante de nombreux produits antiparasitaires pour les animaux de compagnie (anti-puces et anti-tiques) et dans des produits à usage domestique contre les infestations (anti-termites, anti-fourmis, anti-blattes...).

Accusé de provoquer une surmortalité des abeilles, le fipronil est aussi connu en agriculture sous la marque Regent. Son usage est prohibé dans les cultures (maïs, tournesol, pommes de terre) en France et dans la plupart des pays européens, mais pas en Belgique et aux Pays-Bas.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 08/08/2017

Le Ministère de l'Agriculture fait un point sur la situation sanitaire en France suite à la découverte des contaminations de Fipronil...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

Déborah Berger rejoint Chargeurs Luxury Materials en tant que Directrice Générale Adjointe en charge du Développement. Elle aura pour mission de concrétiser la stratégie de développement du…

Publié le 17/10/2017

A l’issue de l’acquisition de blocs de titres le 29 août 2017, Gecina détenait près de 85% du capital d’Eurosic sur une base diluée. La publication des résultats de l’offre publique…

Publié le 17/10/2017

Dans un marché une nouvelle fois proche de l'équilibre en début de séance, Casino s'offre un gain de 1,7% à 49,7 euros...

Publié le 17/10/2017

En tête du CAC40, Airbus rebondit de 3,3% à 79,6 euros à l'ouverture, les investisseurs accueillant favorablement l'annonce du partenariat avec...

Publié le 17/10/2017

La Nutrition spécialisée fait la différence

CONTENUS SPONSORISÉS