En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Scandale sanitaire: Aldi retire tous les oeufs de la vente en Allemagne

| AFP | 406 | Aucun vote sur cette news
Aldi retire tous les oeufs de la vente en Allemagne suite à un scandale à propos d'une contamination par un insecticide
Aldi retire tous les oeufs de la vente en Allemagne suite à un scandale à propos d'une contamination par un insecticide ( Robin van Lonkhuijsen / ANP/AFP/Archives )

Le groupe de hard-discount Aldi a annoncé vendredi retirer tous les oeufs de la vente en Allemagne, une mesure liée au scandale des millions d'oeufs néerlandais contaminés par un insecticide et livrés par les Pays-Bas.

Il s'agit d'une mesure "de pure précaution", a précisé le groupe allemand qui avait déjà retiré de ses rayons en début de semaine les seuls oeufs en provenance des élevages concernés aux Pays-Bas.

En Suisse, Aldi a également retiré vendredi les oeufs importés de ses rayons, selon les médias locaux.

A l'origine de l'affaire, des éleveurs néerlandais de volailles ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée dans l'éradication du pou rouge, qui a employé dans son produit du fipronil, une molécule interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire.

Mais l'enquête a aussi révélé que du produit contaminé avait été livré dans des élevages allemands, selon un circuit encore obscur, et chaque jour voit gonfler les estimations du nombre d'oeufs contaminés dans le pays.

Le ministre de l'Agriculture de l'Etat-région de Basse-Saxe (ouest), le Vert Christian Meyer, avançait vendredi sur la chaîne ZDF le chiffre de 10 millions d'oeufs touchés, contre "au moins trois millions" évoqués la veille au soir par le ministère fédéral de l'Agriculture.

Son homologue de l'Etat-région voisin de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Christina Schulze Föcking, a également dit au quotidien Rheinischen Post qu’il fallait s’attendre à "beaucoup plus d’œufs contaminés, au vu des informations qui parviennent chaque jour des Pays-Bas".

"Nous attendons que les Pays-Bas mènent rapidement à bien leurs investigations et nous envoient enfin une liste complète" avec les références concernées, a ajouté la responsable conservatrice.

Limitrophes des Pays-Bas, la Basse-Saxe et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie sont les deux régions allemandes les plus touchées par le scandale, qui frappe douze Etats-régions sur les seize que compte le pays, estimait jeudi le ministre de l'Agriculture Christian Schmidt.

En grande quantité, le fipronil est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, a indiqué jeudi l'organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire, le NVWA.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…