En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.67 PTS
+0.22 %
5 862.5
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 614.85
+0.21 %
DAX PTS
13 159.31
+0.68 %
Dow Jones PTS
27 831.10
-0.18 %
8 379.21
+0.3 %
1.109
-0.03 %

Airbus: l'armée allemande refuse la livraison de 2 A400M pour des défauts techniques

| AFP | 583 | 4.50 par 2 internautes
Un avion Airbus A400M sur le tarmac de l'aéroport Schoenefeld, près de Berlin, le 26 avril 2018
Un avion Airbus A400M sur le tarmac de l'aéroport Schoenefeld, près de Berlin, le 26 avril 2018 ( John MACDOUGALL / AFP/Archives )

L'armée allemande a refusé la livraison de deux avions A400M, invoquant des défauts d'assemblage sur le système d'hélices, a-t-elle annoncé mercredi, alors que cet avion de transport militaire d'Airbus a déjà connu d'importants surcoûts et retards.

"La Bundeswehr a décidé de ne pas accepter les deux A400M qui devaient être livrés", a-t-elle indiqué dans un communiqué. "La sécurité de nos soldats et soldates dans l'usage quotidien de l'A400M est la priorité absolue", a-t-elle ajouté.

Des problèmes techniques et de développement ont plombé cet appareil militaire développé conjointement par la Belgique, la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Espagne et la Turquie.

Des tests de routine ont révélé sur certains des 31 appareils déjà livrés à l'armée de l'air allemande que les 24 écrous sur chaque hélice "n'avaient pas tous le couple de serrage prévu", selon la même source.

"Si ces problèmes ne sont pas identifiés et corrigés, ils peuvent causer des dommages structurels à l'hélice et à l'arbre d'hélice", a affirmé l'armée.

Des inspections supplémentaires sont nécessaires, notamment sur les moteurs et leurs points d'ancrage sur les ailes.

Airbus Defense and Space a indiqué être "au courant" du problème. "Ce problème, déjà communiqué à tous nos clients, requiert une inspection du couple de serrage des écrous d'interface propulseur" pour les appareils opérant certaines manoeuvres de vol, affirme un porte-parole dans un courriel à l'AFP.

Il ne s'agit selon lui pas d'une question critique de sécurité et "nos clients continuent d'accepter et d'utiliser l'avion", ajoute-t-il, précisant qu'Airbus travaillait avec ses partenaires à intégrer ces inspections au programme de maintenance prévu.

En juin, l'avionneur européen s'était entendu avec les sept nations clientes de l'A400M sur une révision du contrat, avec entre autres un nouveau calendrier de production et de nouvelles conditions financières.

Dix-sept exemplaires d'A400M ont été livrés en 2018 contre 19 en 2017. Il a été commandé au total à 174 exemplaires par huit armées de l'air.

Equipé de quatre turbopropulseurs, l'A400M peut emporter une charge utile de 37 tonnes sur 3.300 kilomètres et est en cours de certification, avec beaucoup de retard, pour pouvoir larguer 80 parachutistes

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Des perturbations et des retards restent néanmoins possibles...

Publié le 11/12/2019

Solocal accompagne les agences IN&FI Crédits dans leur stratégie de présence digitale...

Publié le 11/12/2019

Plus forte baisse du SMI, Credit Suisse (-0,39% à 12,86 francs suisses) est sous pression après avoir abaissé ses objectifs de rentabilité pour 2019 et 2020. A l’occasion d’une journée…

Publié le 11/12/2019

DMS Biotech, division de Diagnostic Medical Systems Group consacrée aux biotechnologies et spécialisée dans le développement de solutions techniques innovantes pour l’utilisation du tissu…

Publié le 11/12/2019

Mais des volumes aux abonnés absents...