En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 884.88 PTS
-0.59 %
5 886.00
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 628.93
-0.63 %
DAX PTS
13 161.74
-0.92 %
Dow Jones PTS
27 691.49
+0. %
8 263.79
+0. %
1.101
+0.02 %

Airbus-Boeing: Feu vert de l'OMC pour des sanctions américaines contre l'UE

| AFP | 3030 | 3 par 2 internautes
Un Airbus A380 d'Emirates Airline sur le tarmac de l'aéroport de Dusseldorf, en Allemagne, le 24 septembre 2019
Un Airbus A380 d'Emirates Airline sur le tarmac de l'aéroport de Dusseldorf, en Allemagne, le 24 septembre 2019 ( Ina FASSBENDER / AFP/Archives )

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a donné lundi son autorisation définitive à Washington pour imposer des sanctions douanières contre l'Union Européenne, en représailles aux subventions accordées à l'avionneur européen Airbus.

Début octobre, l'OMC avait autorisé l'imposition de taxes sur près de 7,5 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) de biens et services européens importés chaque année, mais cette décision devait être approuvée par l'Organe de règlement des différends (ORD) de l'organisation.

La sanction -- la plus lourde jamais imposée par l'OMC -- a été officiellement validée lors d'une réunion spéciale de l'ORD lundi à Genève, selon un responsable du commerce.

Les Etats-Unis ont annoncé que les nouvelles taxes, qui pourraient viser un large éventail de produits de consommation comme les vins français, pourraient entrer en vigueur dès vendredi.

Les responsables de l'UE ont indiqué qu'ils souhaitaient trouver un règlement négocié avec les Etats-Unis, afin d'éviter une nouvelle escalade dans les tensions commerciales actuelles.

En cas d'échec de ces discussions, l'UE pourrait être à son tour autorisée à imposer des sanctions douanières sur des produits américains, si elle parvient à convaincre l'an prochain les juges de l'OMC que l'avionneur américain Boeing a également bénéficié de subventions illégales du gouvernement américain.

La bataille juridique entre Airbus et Boeing devant l'OMC a débuté il y a 15 ans, lorsque Washington a déclaré caduc un accord américano-européen de 1992 régissant les subventions dans le secteur aéronautique.

L'usine Boeing à Renton, près de Washington
L'usine Boeing à Renton, près de Washington ( Jason Redmond / AFP/Archives )

Les Etats-Unis ont tiré les premiers en 2004, accusant le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et l'Espagne d'accorder des subventions illégales pour soutenir la production d'une série de produits Airbus.

Un an plus tard, l'UE affirmait que Boeing avait aussi reçu des milliards de dollars de subventions interdites de la part de diverses branches du gouvernement américain.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Privatisation de La Française des Jeux du 7 au 19 novembre 2019

Ouvrez dès aujourd’hui votre compte chez Bourse Direct : c'est rapide, gratuit et 100% en ligne !

Investir dans des instruments financiers comporte des risques de perte en capital, pouvant aller jusqu'à une perte totale du capital investi pour les investissements en titres de capital (actions).Le rendement et la performance d'un investissement en actions ne sont pas garantis. Nous vous invitons à consulter notre guide investisseur.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2019

Le coupon change la donne

Publié le 13/11/2019

Frey lance une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un montant d'environ 161,5 millions d'euros et renforce...

Publié le 13/11/2019

Société Générale annonce la nomination de Gaëlle Olivier en tant que Directrice de Société Générale pour la Région Asie-Pacifique. Elle remplace Hikaru Ogata qui a décidé de poursuivre de…

Publié le 13/11/2019

Le groupe SII a réalisé au cours du premier semestre de l'exercice 2019/2020 un chiffre d'affaires de 325,9 millions d'euros, en croissance de 10,2%. La dynamique reste solide aussi bien en France…

Publié le 13/11/2019

Le constructeur de maisons individuelles AST Groupe totalisait à fin septembre un chiffre d'affaires de 149,7 millions d'euros, en baisse de 9% en raison d'une base de comparaison défavorable.…