5 525.80 PTS
+0.29 %
5 521.0
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 408.30
+0.21 %
DAX PTS
13 250.50
+0.38 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Air Berlin : un investisseur allemand offre 500 millions d'euros

| AFP | 188 | Aucun vote sur cette news
Le crédit accordé à Air Berlin va lui permettre de
Le crédit accordé à Air Berlin va lui permettre de "poursuivre ses opérations au cours des prochains mois" ( AXEL SCHMIDT / AFP/Archives )

L'investisseur allemand Hans Rudolf Wöhrl a annoncé dimanche soir offrir 500 millions d'euros pour reprendre la compagnie aérienne en faillite Air Berlin, qui a donné à ses prétendants jusqu'à vendredi pour officialiser leurs offres.

"Nous avons travaillé dur pour pouvoir faire cette offre, aidés par des experts mais aussi les remarques encourageantes des employés, des passagers et des partenaires commerciaux d'Air Berlin", s'est félicité sur Facebook le magnat bavarois de l'aéronautique, lançant une semaine cruciale pour l'avenir de la compagnie berlinoise.

L'investisseur de Nuremberg (sud) s'était fait connaître en 2003 à l'occasion du rachat pour un euro symbolique de la compagnie aérienne Deutsche BA à British Airways.

Son groupe, Intro, assure pouvoir verser immédiatement 50 millions d'euros puis débloquer 450 millions d'euros et s'engage à garder la compagnie aérienne intacte plutôt que de la dépecer.

"Nous voulons Air Berlin dans son ensemble", martèle M. Wöhrl, appelant les autres prétendants d'Air Berlin, à savoir Lufthansa, Condor, TUI, Germania et l'ancien champion de Formule 1 Niki Lauda à s'associer à lui.

Intro assure pouvoir, le cas échéant, s'engager seul dans le rachat des principaux actifs d'Air Berlin: 140 avions en leasing et de précieux créneaux de décollage et d'atterrissage en Allemagne.

Le gouvernement allemand a estimé, pour des raisons de concurrence, qu'une compagnie aérienne seule ne pourrait pas acheter Air Berlin, la deuxième compagnie du pays après Lufthansa.

Air Berlin, lâchée en juin par son principal actionnaire, la compagnie du Golfe Ethiad, s'était déclarée insolvable le 15 août dernier.

La compagnie berlinoise continue de voler grâce à un prêt d'urgence de 150 millions d'euros accordé par le gouvernement allemand. Air Berlin a donné à ses potentiels repreneurs jusqu'au vendredi 15 septembre pour soumettre leurs offres.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

La Commission a estimé un avantage fiscal datant de 1997 incompatible avec le droit européen...

Publié le 16/01/2018

Le niveau des 13.55 euros fait désormais office de résistance à court terme sur le titre dont les moyennes mobiles à 20 et 50 séances se retournent à la baisse. De son côté, le RSI s'enfonce…

Publié le 16/01/2018

Nombreuses emplettes...

CONTENUS SPONSORISÉS