5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Affecté par la réforme fiscale américaine, Deutsche Bank prévoit une perte annuelle

| AFP | 127 | Aucun vote sur cette news
A la Bourse de Francfort, l'action Deutsche Bak chutait de 4,36% à 15,62 euros à 16H GMT
A la Bourse de Francfort, l'action Deutsche Bak chutait de 4,36% à 15,62 euros à 16H GMT ( Daniel ROLAND / AFP/Archives )

La première banque allemande Deutsche Bank a annoncé vendredi s'attendre à une petite perte après impôts pour son exercice 2017, sous l'effet notamment de la réforme fiscale américaine.

L'abaissement du taux d'imposition aux Etats-Unis va se traduire pour le groupe par une charge "d'environ 1,5 milliard d'euros" en normes comptables IFRS au quatrième trimestre, a expliqué Deutsche Bank dans un communiqué.

"En raison de cet effet fiscal, Deutsche Bank s'attend pour l'ensemble de l'année 2017 à une modeste perte après impôts en normes IFRS", a ajouté la banque.

L'institut de crédit n'avait pas formulé de prévision précise pour l'année écoulée mais avait récemment enregistré une amélioration de ses performances financières, après une perte nette de 1,4 milliard d'euros en 2016 et de presque 7 milliards d'euros en 2015.

Au troisième trimestre de 2017, son bénéfice net avait ainsi été multiplié par plus de deux, profitant principalement d'une baisse des charges liée aux restructurations et aux poursuites judiciaires.

La réforme fiscale américaine adoptée par l'administration du président américain, Donald Trump, fin décembre va aussi engendrer de lourdes charges chez d'autres entreprises qui avaient profité d'un système leur permettant de payer moins d'impôts aux Etats-Unis compte tenu de résultats financiers peu reluisants.

Le taux d'imposition sur les bénéfices des sociétés étant abaissé de 35% à 21%, le gain attendu de cet étalement du paiement des taxes est moindre.

Le géant pétrolier britannique BP, son homologue anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, la banque britannique Barclays ou encore la banque Credit Suisse ont ainsi annoncé des charges se chiffrant en milliards d'euros.

Les banques américaines Goldman Sachs et Morgan Stanley ressentent aussi les effets de cette réforme fiscale mais à travers un autre dispositif, qui prévoit que les entreprises puissent rapatrier leurs bénéfices actuellement détenus par leurs filiales à l'étranger à un taux de 8% pour les actifs liquides et de 15,5% pour le numéraire.

La réforme fiscale n'est pas le seul facteur pesant sur les comptes de Deutsche Bank au quatrième trimestre. Le groupe avait prévenu en octobre que le dernier trimestre serait davantage lesté par les dépenses de réorganisation ou de frais de justice, comme cela a été le cas ces dernières années.

La baisse d'agitation sur les marchés financiers a également freiné sa branche de banque d'investissement, selon le communiqué.

Deutsche Bank publiera ses résultats provisoires pour le quatrième trimestre et l'exercice 2017 le 2 février.

A la Bourse de Francfort, son titre était lanterne rouge sur l'indice Dax et chutait de 4,36% à 15,62 euros à 16H00 GMT, dans un marché en hausse de 0,95%.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Après PSA Groupe, la Société Générale entend utiliser le nouveau dispositif pour réduire ses effectifs.

Publié le 19/01/2018

          CE COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU…

Publié le 19/01/2018

Luxembourg, 19 janvier 2018 - Aperam annonce aujourd'hui son calendrier financier pour 2018.   Calendrier de résultats*: 30 janvier 2018: résultats du 4ème trimestre 2017 et de…

Publié le 19/01/2018

Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Publié le 19/01/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévues par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

CONTENUS SPONSORISÉS