En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.55 PTS
+0. %
5 806.5
-
SBF 120 PTS
4 572.80
-
DAX PTS
13 054.80
-
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0. %
1.110
+0.01 %

ADP: les initiateurs du RIP espèrent passer mercredi le cap du million de soutiens

| AFP | 244 | 1 par 2 internautes
Logo d'Aéroports de Paris, le 20 mai 2019
Logo d'Aéroports de Paris, le 20 mai 2019 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le projet de référendum sur la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) pourrait franchir mercredi le million de soutiens: ses partisans misent sur ce cap symbolique pour pousser le président Macron à consulter les Français.

969.000 soutiens au projet de référendum d'inititive partagée (RIP) sur la privatisation d'ADP avaient été enregistrés le 20 novembre par le Conseil constitutionnel qui rend public ses pointages tous les quinze jours, le mercredi.

Il manque donc 31.000 signatures pour atteindre le cap du million. Cela semble possible mais pas sûr. En effet, si lors de leur dernier relevé, les "Sages" ont comptabilisé 45.000 soutiens supplémentaires, la progression n'était que de 28.000 pour la période précédente.

Dans la dernière ligne droite, les partisans du RIP ont organisé samedi un rassemblement place de la République avec des séances de signatures.

"Le cap d'un million de signatures devra signifier quelque chose pour le gouvernement et pour le président de la République qui trouvait que le seuil actuel de 4,7 millions était trop élevé et qu'il fallait le réduire à un million", a estimé le député PS Boris Vallaud.

"On y est presque et nous disons au président: vous avez l'occasion de tenir un engagement que nous pouvons partager avec vous. Allez-y, déclenchez le référendum", a-t-il lancé.

Les constitutionnalistes Dominique Rousseau et Didier Maus ont confirmé à l'AFP que le président pouvait, en vertu de l'article 11 de la loi suprême, prendre l'initiative d'organiser un référendum d'initiative présidentielle sur la privatisation d'ADP.

En l'état, pour être validé, le projet de référendum d'initiative partagée doit être approuvé par un dixième des électeurs inscrits (4,7 millions de personnes) d'ici mi-mars. Mais le président Macron avait expliqué, après la crise des "gilets jaunes" où la question de la démocratie participative était en débat, vouloir réformer le RIP pour qu'un million de citoyens puissent le déclencher.

Les 248 parlementaires (de LFI à LR) à l'origine du RIP ont d'ores et déjà annoncé qu'ils demanderaient à rencontrer le chef de l'Etat une fois le million de soutiens atteint. Mercredi, ils organiseront un rassemblement au Palais Bourbon après la publication du nombre de soutiens au RIP par le Conseil constitutionnel.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/12/2019

Crédit Agricole SA inaugure le marché Panda pour les banques européennes avec une émission obligataire benchmark de 1 milliard de CNY à 3 ans...

Publié le 05/12/2019

Ces obligations sont remboursables en numéraire et/ou en actions DMS ou Hybrigenics...

Publié le 05/12/2019

Rendez-vous du 12 au 16 janvier à San Francisco...

Publié le 05/12/2019

Cette ligne de financement de 25 ME, qui avait pour objectif principal de financer le développement de DMS Group

Publié le 05/12/2019

Engie acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le groupe renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France...