5 564.72 PTS
+0.40 %
5 524.0
+0.59 %
SBF 120 PTS
4 449.83
+0.43 %
DAX PTS
13 021.79
+0.65 %
Dowjones PTS
24 753.09
-0.24 %
6 960.92
+0.00 %
Nikkei PTS
22 481.09
+0.13 %

Administration: le projet de loi sur le "droit à l'erreur" reporté à la rentrée

| AFP | 343 | Aucun vote sur cette news
Le ministre des Comptes public Gérald Darmanin quitte l'Élisée, le 19 juillet 2017
Le ministre des Comptes public Gérald Darmanin quitte l'Élisée, le 19 juillet 2017 ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

La présentation du projet de loi sur le "droit à l'erreur", promesse de campagne du président Emmanuel Macron, a été reportée à la rentrée afin "d'étoffer le texte" avec les contributions de parlementaires, a-t-on appris mardi auprès de Bercy.

Le projet de loi, porté par le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, devait être dévoilé à l'origine lors du Conseil des ministres, initialement prévu mercredi et finalement repoussé à vendredi.

Mais les délais étant jugés "trop courts", il a été décidé de "reporter la présentation du texte à la rentrée", "tout en gardant l'objectif de le soumettre au Parlement à l'automne", a indiqué à l'AFP l'entourage de Gérald Darmanin.

"Nous allons profiter des semaines qui nous restent pour étoffer le texte", a précisé l'entourage du ministre. "Ce délai va permettre aux parlementaires de soumettre leurs propositions", a-t-on ajouté.

Le projet de loi sur le "droit à l'erreur", entend initier un changement de philosophie dans la relation entre l'administration et les usagers, qu'il s'agisse des particuliers et ou des entreprises.

Toute personne physique ou morale ayant involontairement méconnu, pour la première fois, une règle applicable à sa situation, ne subira ainsi plus ni amende ni privation de droit si elle rectifie son erreur, à son initiative ou quand l'administration le lui demande.

Avec ce texte, ce sera ainsi à l'administration de démontrer la mauvaise foi des usagers, a précisé à l'AFP l'entourage du ministre, qui évoque une véritable "inversion de la charge de la preuve".

Seules exceptions, "ce qui relève des biens et de la sécurité des personnes, ce qui relève de nos engagements européens et internationaux et quand on sera dans le champ du pénal, du frauduleux", selon cette source.

Le texte contiendra par ailleurs plusieurs mesures de simplification, dont certaines feront d'abord l'objet d'une expérimentation, méthode d'action que veut privilégier le président de la République.

Ce projet de loi est très attendu par le patronat et les indépendants, dont les agriculteurs, qui s'estiment noyés sous les déclarations en ligne et pénalisés au moindre retard.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES CRAZY DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 11 juin 2018

CODE OFFRE : CRAZY18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : CRAZY18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/05/2018

Pierre Gattaz, patron du Medef, à Paris le 15 mai 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )Les six candidats à la présidence du Medef passent lundi un grand oral devant le conseil exécutif de la…

Publié le 28/05/2018

Entrée de l'Elysée, où devait être reçu Mamoudou Gassama lundi matin ( ludovic MARIN / AFP/Archives )Mamoudou Gassama, un jeune Malien sans-papiers devenu un "héros" après avoir sauvé un…

Publié le 28/05/2018

  Bruxelles, le 28 mai 2018. Banimmo a remboursé ce jour, via ING, l'Agent, les obligations émises en 2013 pour un montant de EUR 34,072 millions et venant à échéance le 30 mai…

Publié le 28/05/2018

La Bourse de New York a terminé indécise, les gains des technologiques ayant compensé le recul des valeurs du secteur pétrolier (Halliburton – 4.00 % à 50.39 et Exxon Mobil – 1.90 % à…

Publié le 28/05/2018

Photo fournie par le FMI de Carlo Cottarelli, le 16 avril 2013 à Washington ( HANDOUT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )Carlo Cottarelli, pressenti pour être désigné lundi chef du…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2018

Les pertes du 1er trimestre mal digérées...

Publié le 28/05/2018

De crise politique on s'oriente vers une crise constitutionnelle en Italie...

Publié le 28/05/2018

Dans des volumes étoffés, Amoeba flambe de 8% à 6,35 euros dans les premiers échanges de la semaine et met ainsi fin à cinq séances consécutives de...

Publié le 28/05/2018

Veolia avance timidement de 0,4% à 20 euros en ce début de semaine...

Publié le 28/05/2018

L'Oréal prend l'accent italien...