En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 377.80 PTS
+0.61 %
5 378.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
4 316.37
+0.66 %
DAX PTS
12 329.04
+0.97 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.00 %
1.140
-0.28 %

Aciérie Ascoval de St-Saulve: Le Maire invite les salariés à Bercy

| AFP | 729 | Aucun vote sur cette news
Entrée de l'usine Ascoval à Sains-Saulve(Nord) , le 29 janvier 2018
Entrée de l'usine Ascoval à Sains-Saulve(Nord) , le 29 janvier 2018 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est dit "prêt" à recevoir d'ici la fin de la semaine à Bercy les salariés de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve, exclue de la reprise du groupe Ascométal par le sidérurgiste-métallurgiste suisse Schmolz + Bickenbach.

"Je le redis aux salariés, s'ils veulent venir me rencontrer aux ministère de l'Economie et des Finances d'ici la fin de la semaine, je trouverai évidemment le temps nécessaire", a affirmé le ministre sur RTL, au lendemain de l'accord annoncé pour maintenir pendant un an l'activité de l'aciérie Ascoval.

M. Le Maire n'a pas dévoilé le contenu de cet accord avec le repreneur suisse et le groupe français Vallourec, actionnaire à 40% de l'aciérie: "Dès qu'il sera définitivement conclu nous donnerons les précisions", a-t-il expliqué, s'engageant à se "battre pour garder le site ouvert".

"Nous maintiendrons l'activité d'Ascoval à Saint-Saulve", a-t-il assuré, se disant garant de la parole d'Emmanuel Macron. "Le président a garanti aux salariés la pérennité du site. C'est ce que je m'emploie à faire", a-t-il expliqué.

L'accord conclu avec le suisse Schmolz + Bickenbach et le groupe Vallourec porte sur le maintien de commandes permettant de garantir la rentabilité du site.

L'aciérie emploie 300 personnes et l'inquiétude est grande après l'annonce lundi du choix du repreneur suisse pour Ascométal. Le groupe suisse a exclu cette aciérie de son périmètre de reprise.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

Vinci (+0,49% à 82,32 euros) évolue dans le vert à la Bourse de Paris, alors sa filiale Eurovia, spécialisée dans la construction d’infrastructures, vient de réaliser une acquisition aux Etats…

Publié le 20/08/2018

D'après le Ministre iranien du pétrole, cité aujourd'hui par l'agence 'Reuters'...

Publié le 20/08/2018

Le gouvernement italien a décidé de lancer le processus de révocation de toutes les concessions d'Autostrade, concessionnaire du tronçon d'autoroute qui s'est effondré à Gênes la semaine…

Publié le 20/08/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 20/08/2018

retour de manivelle