En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 037.92 PTS
-1.25 %
5 027.00
-1.46 %
SBF 120 PTS
4 023.77
-1.35 %
DAX PTS
11 319.35
-1.33 %
Dowjones PTS
25 286.49
-0.40 %
6 830.91
+0.00 %
1.128
-0.09 %

AccorHotels: le chiffre d'affaires trimestriel s'envole grâce à Mövenpick et Mantra

| AFP | 208 | Aucun vote sur cette news
Le PDG du groupe AccorHotels Sebastien Bazin, lors d'une assemblée générale à Bagnolet, près de Paris le 20 avril 2018
Le PDG du groupe AccorHotels Sebastien Bazin, lors d'une assemblée générale à Bagnolet, près de Paris le 20 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

AccorHotels a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 22,3%, propulsé par les récentes acquisitions des chaînes d'hôtels Mantra en Australie, Mövenpick en Suisse et de la plateforme de réservation européenne Gekko.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 1,03 milliard d'euros au premier trimestre contre 844 millions sur la même période de l'an passé.

A périmètre et changes constants, le chiffre d'affaires du premier trimestre affiche une progression moindre de 7,6%, selon un communiqué du leader européen de l'hôtellerie.

Le PDG du groupe, Sébastien Bazin, cité dans le communiqué, a souligné "de bonnes tendances opérationnelles dans la majorité de nos marchés" ainsi qu'une forte croissance trimestrielle "liée aux acquisitions réalisées depuis le début de l'année".

L'intégration de Mantra, Mövenpick et Gekko représentent à elles seules 17% de la croissance en base comparable, soit 144 millions d'euros.

Engagé dans une course aux acquisitions grâce aux milliards dégagés par la cession de ses actifs immobiliers (soit 57,8% d'AccorInvest), AccorHotels doit faire face à la concurrence des plateformes de location entre particuliers et celle des grandes centrales de réservation en ligne.

Lors d'une conférence téléphonique, Jean-Jacques Morin, directeur général adjoint d'AccorHotels, a évoqué jeudi le potentiel du groupe "d'effectuer marginalement des opérations supplémentaires" dans la lignée de la stratégie derrière l'acquisition de Mantra, c'est-à-dire dans une logique de renforcement de la position du groupe dans une région où le géant hôtelier est déjà bien présent.

Le RevPAR (revenu par chambre disponible) de son pôle HotelServices pour l'ensemble du groupe affiche une progression de 5,9%. En Europe, il augmente plus fortement à 7,1% de croissance.

Un hôtel Sofitel à Paris, le 27 mai 2016
Un hôtel Sofitel à Paris, le 27 mai 2016 ( MATTHIEU ALEXANDRE / AFP/Archives )

La reprise au Brésil amorcée par le groupe se confirme avec un RevPAR en forte hausse de 10,1% et "un retour à un niveau normalisé" de Sao Paulo, dont le taux d'occupation s'élève désormais autour des 65%, même si Rio de Janeiro reste à la traîne, "miné par la suroffre et le contexte politico-économique", a indiqué Jean-Jacques Morin en conférence.

La deuxième plus grande ville du Brésil reste plombée par des surcapacités héritées des Jeux olympiques 2016 et par des tensions sociales qui continuent de peser sur la demande.

Le RevPAR pour le quatrième trimestre devrait se situer autour des 4 à 5%, en ligne avec le pourcentage estimé pour l'ensemble de l'année, a encore précisé le directeur général adjoint du groupe, tout en notant rester attentif à la fluctuation des cours des devises et l'impact du Brexit.

AccorHotels gère plus de 4.600 hôtels, resorts et résidences dans 100 pays, ainsi que plus de 10.000 résidences privées de luxe dans le monde entier.

Son portefeuille comprend des enseignes de luxe telles que Raffles, Fairmont, Sofitel Legend, SO Sofitel, Sofitel, onefinestay, MGallery by Sofitel, Pullman et Swissôtel, des marques et boutiques hôtels milieu de gamme comme Novotel, Mercure, Mama Shelter et Adagio, des enseignes économiques telles que ibis, ibis Styles ou ibis budget, ou encore des enseignes régionales comme grand Mercure, The Sebel et hotelF1.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

ARKIA Israeli Airlines a reçu le premier A321LR, devenant ainsi l'opérateur de lancement de l'appareil...

Publié le 14/11/2018

En octobre 2018, l'indice des prix à la consommation a rebondi légèrement à +0,1 % sur un mois, après un repli de 0,2 % en septembre. Sur un an, l’inflation sous-jacente, c'est-à-dire hors…

Publié le 14/11/2018

Un nouvel acteur du ciel européen va-t-il disparaitre ? Dans une situation compliquée, Flybe étudie diverses options, dont une éventuelle vente...

Publié le 14/11/2018

Seb a annoncé l'acquisition de 750g International, éditeur de sites et services culinaires en Allemagne, Espagne, Italie, Portugal, Brésil, USA et Royaume Uni. 750g International a développé une…

Publié le 14/11/2018

Alstom gagne 4,31% à 39,48 euros dans les premiers échanges. Au premier semestre, clos fin septembre, le résultat net part du groupe du spécialiste du matériel ferroviaire a atteint 563 millions…