5 399.45 PTS
+0.00 %
5 385.5
-0.26 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-
DAX PTS
13 125.64
-
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.00 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Accord entre Bruxelles et Londres sur le Brexit

| Boursier | 71 | Aucun vote sur cette news

La seconde phase de négociations peut démarrer...

Accord entre Bruxelles et Londres sur le Brexit
Credits Reuters

L'Europe et le Royaume-Uni sont parvenus à s'entendre, après une nuit de négociations. Tôt ce matin, la Commission européenne a fait savoir qu'elle recommandé au Conseil européen de conclure que des progrès suffisants ont été accomplis au cours de la première phase des négociations au titre de l'article 50 avec le Royaume-Uni. Concrètement, cela signifie que la seconde phase des discussions peut démarrer.

"L'évaluation de la Commission repose sur un rapport conjoint établi par les négociateurs de la Commission et du gouvernement du Royaume-Uni, que la Première ministre britannique, Mme Theresa May, a entériné aujourd'hui lors d'une réunion avec le président M. Jean-Claude Juncker", indique Bruxelles dans un communiqué. Les progrès ont été jugés suffisants concernant trois sujets principaux, les droits des citoyens, le dialogue sur l'Irlande et l'Irlande du Nord et le règlement financier. Notamment, les citoyens de l'Union vivant au Royaume-Uni et les citoyens britanniques installés dans l'UE27 conserveront les mêmes droits une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'UE. La Commission a aussi fait en sorte que les éventuelles procédures administratives soient peu coûteuses et simples pour les citoyens de l'Union au Royaume-Uni. En ce qui concerne l'accord financier, le Royaume-Uni a consenti à ce que les engagements pris par l'UE28 soient honorés par les 28 États membres, c'est-à-dire y compris par le Royaume-Uni. Pour ce qui est de la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord, le Royaume-Uni reconnaît la singularité de l'île d'Irlande et a pris des engagements importants pour éviter la mise en place d'une frontière physique.

Juncker s'est dit "satisfait" de l'accord jugé "équilibré". Si le Conseil européen considère que des progrès suffisants ont été accomplis, les négociateurs de la Commission européenne et du gouvernement du Royaume-Uni commenceront à rédiger l'accord de retrait prévu à l'article 50 du traité sur l'Union européenne, sur la base du rapport conjoint et de l'issue des négociations sur les autres aspects du retrait.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Un essai clinique démarre pour quatre mois...

Publié le 14/12/2017

La société poursuit son recentrage sur Paris...

Publié le 14/12/2017

Le monocouloir l'emporterait sur le B373 MAX10 de Boeing...

Publié le 14/12/2017

Communiqué de presse   Voisins le Bretonneux, 14 Décembre 2017     Orège déploie avec succès ses premières solutions SLG® en Allemagne     C'est au…

Publié le 14/12/2017

L'avionneur blâme Safran et son Silvercrest pour cet échec majeur...

CONTENUS SPONSORISÉS