En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 098.05 PTS
-0.07 %
5 093.00
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 073.89
-0.12 %
DAX PTS
11 468.62
-0.03 %
Dowjones PTS
25 286.49
-0.40 %
6 830.91
+0.00 %
1.129
-0.04 %

Accalmie à Wall Street à la fin d'un mois difficile

| AFP | 201 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de New York a débuté la séance en forte hausse
La Bourse de New York a débuté la séance en forte hausse ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La Bourse de New York a terminé un mois d'octobre particulièrement chahuté sur une note positive mercredi, poursuivant son rebond à la faveur de résultats d'entreprises et d'indicateurs encourageants sur l'économie des Etats-Unis.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,97% pour terminer à 25.115,76 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 2,01% pour clôturer à 7.305,90 points.

L'indice élargi S&P 500 a pris 1,08% à 2.711,68 points.

"Après un mois d'octobre assez effrayant, on finit les deux derniers jours sur une petite douceur", a commenté Brian Battle, de Performance Trust Capital Partners. Mais ce rebond "est à la mesure des pertes qu'on a encaissées plus tôt dans le mois."

Même en prenant en compte l'embellie des deux derniers jours, les indices restent en effet en forte baisse sur le mois: le Nasdaq finit sur une perte mensuelle de 9,2%, sa pire dégringolade mensuelle depuis 2008, tandis que le S&P 500 (-6,9%) subit son plus fort repli mensuel depuis 2011 et le Dow Jones (-5,1%) depuis début 2016.

- Prudence avant les élections -

"Les marchés restent empreints de prudence mais après avoir subi de forts mouvements baissiers, les investisseurs commencent à entrevoir une éclaircie", a estimé Nate Thooft de Manuflie Asset Management.

"Le fait est que les économies mondiales, en particulier aux Etats-Unis, restent en forme et que la saison des résultats est encourageante", a-t-il relevé.

Les chiffres trimestriels de Facebook (+3,81%) et General Motors (+9,09%) ont été particulièrement bien accueillis mercredi.

Même si le chiffre d'affaires et le nombre d'usagers de Facebook ont une nouvelle fois déçu les marchés, les investisseurs s'attendaient à ce ralentissement généralisé, et le bénéfice ajusté a dépassé les attentes des analystes.

General Motors (GM) a de son côté annoncé un bénéfice important alimenté par une solide demande pour ses opulentes Cadillac en Chine et ses pickups et 4X4 de ville aux Etats-Unis.

La biotech Amgen est montée de 1,96% après avoir dépassé les attentes des analystes.

Electronic Arts a en revanche vu son titre chuter de 4,06%, les prévisions de ventes de l'éditeur de jeux vidéo pour les fêtes ayant déçu les investisseurs.

Un indicateur de bonne tenue sur l'emploi a aussi alimenté l'optimisme du marché mercredi: le secteur privé aux Etats-Unis a embauché plus que prévu par les analystes en octobre, selon les données de l'enquête mensuelle d'ADP. De bon augure avant la publication du rapport officiel mensuel attendu vendredi.

Le sursaut de Wall Street est également tiré par les vedettes de la technologie, dont la piètre performance avait plombé la tendance ces dernières semaines. Netflix est ainsi monté de 5,59% et Amazon de 4,42%.

Si les brusques revirements du marché ne traduisent pas forcément des changements fondamentaux sur la santé de l'économie, "octobre a permis de remettre un peu les pendules à l'heure et de se concentrer sur la valorisation réelle des entreprises", selon Brian Battle. Avec la saison des résultats, "on a pu entendre de la bouche même des dirigeants de sociétés comment ils envisageaient l'avenir", a-t-il ajouté.

Les échanges devraient toutefois rester selon lui indécis jusqu'aux élections législatives du 6 novembre aux Etats-Unis.

Depuis l'arrivée du président républicain Donald Trump, "on a eu de grandes réformes abaissant les impôts et diminuant les réglementations, deux éléments dont le marché a bien profité", a-t-il souligné. Les investisseurs s'interrogent selon lui sur l'avenir de ces réformes si la Chambre des représentants devait passer sous contrôle démocrate.

Le marché obligataire se tendait: le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis montait vers 20H30 GMT à 3,145%, contre 3,123% mardi soir, et celui sur la dette à 30 ans à 3,390%, contre 3,364% la veille.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/11/2018

Les forces pro-gouvernementales stationnent devant une usne, dan sle port yéménite d'Hodeida, le 13 novembre 2018 ( STRINGER / AFP )Des rebelles yéménites ont posé des mines près des…

Publié le 14/11/2018

Le porte-parole d’Europe Ecologie-les Verts (EELV), Julien Bayou, le 8 juillet 2016 à Nantes ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )Le porte-parole d’Europe Ecologie-les Verts (EELV), Julien Bayou,…

Publié le 14/11/2018

Theresa May quitte le 10 Downing Street à Londres, le 14 novembre 2018 ( Ben STANSALL / AFP )La Première ministre britannique Theresa May va tenter mercredi de convaincre ses ministres de…

Publié le 14/11/2018

Le député Guillaume Larrivé, à Paris, le 2 mai 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )Le député Guillaume Larrivé, secrétaire général délégué au projet des Républicains (LR), a…

Publié le 14/11/2018

Le vice-président américain Mike Pence et la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi lors d'un sommet à Singapour, le 14 novembre 2018 ( Bernat Armangue / POOL/AFP )Les violences qui ont poussé…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

Iliad grimpe de 6,53% à 106,25 euros, et signe la plus forte hausse du SRD et du SBF 120 dans le sillage d'une publication trimestrielle en demi-teinte. L'opérateur a continué de perdre des…

Publié le 14/11/2018

Des cours à surveiller de près...

Publié le 14/11/2018

Daimler va investir près de 145 millions d’euros dans un centre de recherche et développement à Pékin. L’objectif du constructeur automobile allemand est d’accélérer l'implantation de sa…

Publié le 14/11/2018

Nous profitons du récent repli du titre LVMH pour acheter le turbo infini Best call Vontobel 2935V qui cote 2.95 EUR. Le titre LVMH revient, en effet, à proximité de ses récents points bas,…

Publié le 14/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre confirme son rebond et vient de dépasser une oblique baissière en place depuis le mois de mars dernier. Du côté des indicateurs techniques, le RSI journalier…