5 509.69 PTS
+0.00 %
5 520.0
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 398.92
+0.00 %
DAX PTS
13 200.51
-
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Abus de biens sociaux: quatre ans de prison pour le fondateur du géant sud-coréen Lotte

| AFP | 843 | Aucun vote sur cette news
Shin Kyuk-Ho, le fondateur du groupe Lotte, à Séoul, le 28 juillet 2015
Shin Kyuk-Ho, le fondateur du groupe Lotte, à Séoul, le 28 juillet 2015 ( YONHAP / YONHAP/AFP/Archives )

Le fondateur du groupe Lotte, cinquième plus gros conglomérat sud-coréen, Shin Kyuk-Ho, 95 ans, a été condamné vendredi à quatre ans de prison par un tribunal de Séoul pour abus de biens sociaux.

Le patriarche qui est aujourd'hui en fauteuil roulant avait créé Lotte à Tokyo en 1948 avant de le développer au fil des décennies en un géant de la vente au détail, de l'alimentation et de l'hôtellerie implanté notamment au Japon et en Corée du Sud et dont les actifs sont estimés à environ 77 milliards d'euros.

Mais il est visé par des enquêtes judiciaires depuis le début d'une guerre fratricide très médiatisée entre les deux fils de M. Shin pour le contrôle du groupe.

Le fondateur, trois de ses enfants et sa maîtresse étaient prévenus dans ce procès retentissant pour abus de biens sociaux et détournement de fonds qui a mis en lumière des pratiques douteuses dans la gestion très patriarcale de l'empire.

Shin Kyuk-Ho a été condamné pour le détournement de 128,6 milliards de wons (100 millions d'euros) de fonds de Lotte au bénéfice de ses proches et écopé d'une peine de quatre ans d'emprisonnement.

Mais le tribunal du district central de Séoul a accepté pour raison de santé -M. Shin souffre de démence- qu'il demeure libre en attendant son procès en appel. La fille aînée de Shin Kyuk-Ho a écopé d'une peine de deux ans de prison.

Son fils et successeur à la tête du "chaebol", Shin Dong-Bin, n'a écopé que d'une peine de prison avec sursis, comme la maîtresse du nonagénaire.

Un autre de ses fils, Dong-Joo, celui qui avait perdu la bataille pour sa succession, a été innocenté.

Shin Dong-Bin est également jugé dans une autre affaire, le scandale de corruption retentissant qui a coûté son poste à l'ancienne présidente Park Geun-Hye. Dans cette affaire, le parquet a requis quatre ans de prison contre le président du groupe Lotte. Une décision est attendue en janvier.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Bigben Interactive a annoncé la distribution prochaine de la manette Revolution Pro Controller 2 pour PS4 et PC en Asie. Suite à un accord de licence avec Sony Interactive Entertainment Inc., le…

Publié le 16/01/2018

PSA, qui recouvre les marques Peugeot, Citroën et DS mais aussi Opel et Vauxhall, a vendu 3 632 300 véhicules dans le monde en 2017, en hausse de 15,4%. Ce chiffre inclut la contribution…

Publié le 16/01/2018

Les agences ont commencé à suivre le dossier, dans le cadre du rachat d'Aricent...

Publié le 16/01/2018

Neovacs, leader de l'immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, annonce aujourd'hui avoir reçu la notification de délivrance d'un brevet du service fédéral russe pour la…

Publié le 16/01/2018

    MISE A DISPOSITION DE L'ACTUALISATION DU DOCUMENT DE REFERENCE 2017     Paris, le 16 janvier 2018 - L'actualisation du Document de référence, incluant le…

CONTENUS SPONSORISÉS