En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 916.26 PTS
+2.29 %
4 899.5
+2.12 %
SBF 120 PTS
3 899.53
+2.07 %
DAX PTS
10 929.17
+1.38 %
Dowjones PTS
24 621.02
+1.03 %
6 818.95
+1.71 %
1.136
+0.41 %

A Wall Street, le Nasdaq lâche plus de 3%, inquiétudes sur le commerce

| AFP | 240 | Aucun vote sur cette news
Un trader à la Bourse de New York, le 28 novembre 2018
Un trader à la Bourse de New York, le 28 novembre 2018 ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

A Wall Street l'indice Nasdaq abandonnait plus de 3% à moins d'une heure de la clôture, l'inquiétude des investisseurs quant au contexte tendu des relations commerciales Pékin-Washington grandissant après de nouvelles informations sur l'affaire Huawei.

Vers 20H10 GMT, l'indice à forte coloration technologique chutait de 3,08% à 6.966,64 points tandis que l'indice vedette Dow Jones perdait 2,32% à 24.369,42 points et le S&P 500 2,38% à 2.631,90 points.

La directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, arrêtée samedi au Canada à la demande des Etats-Unis, est accusée de "fraude" par la justice américaine, a-t-on appris vendredi lors de sa comparution devant un juge de Vancouver.

Meng Wanzhou est soupçonnée d'avoir menti au sujet d'une filiale de Huawei afin de pouvoir accéder au marché iranien en violation des sanctions américaines, selon les documents lus lors d'une audience de libération conditionnelle au tribunal de Vancouver. L'avocat du gouvernement canadien s'est opposé à sa remise en liberté.

En pleine période de doutes sur le front du commerce entre les Etats-Unis et la Chine, "l'affaire Huawei a mené à une confusion totale des marchés sur ce que cela pouvait signifier en matière commerciale", a observé Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

Dans ce contexte très incertain sur l'avenir des relations entre les deux pays, les courtiers étaient rendus d'autant plus fébriles juste avant le week-end par des propos du conseiller de Donald Trump sur le commerce et l'industrie, Peter Navarro, dans une interview à la chaîne CNN vendredi.

"Ce faucon a rappelé à tout le monde que le président allait augmenter ses tarifs douaniers à 25% sur 200 milliards de dollars de biens (chinois importés) si les discussions n'ont pas abouties d'ici les 90 jours de trêve", ont signalé les analystes de Briefing.

Conséquence de ces incertitudes, la quasi-totalité des onze sous-secteurs qui composent l'indice S&P 500 souffraient de cette fin de semaine compliquée, l'énergie parvenant toutefois à limiter ses pertes à la faveur d'un bond des cours du pétrole après l'annonce d'un accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires sur une réduction de la production pétrolière de 1,2 million de barils par jour.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Pernod Ricard a pris note du communiqué du fond activiste Elliott. Le numéro deux mondial des vins et spiritueux a rappelé que le dialogue avec ses actionnaires demeurait une priorité pour lui.…

Publié le 12/12/2018

A l’issue de la réunion qui s’est tenue hier à l’Elysée et dans un effort de solidarité nationale, Société Générale a annoncé la mise en place des mesures suivantes : le gel de ses…

Publié le 12/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 12/12/2018

Elliott Advisors s'attaque à une nouvelle société française...

Publié le 12/12/2018

      12 décembre 2018       Déclaration du nombre total des droits de vote et du nombre d'actions composant le capital social     (articles…