En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.113
+0.1 %

A Wall Street, l'optimisme commercial emmène les indices à des records

| AFP | 532 | 5 par 1 internautes
Des courtiers sur le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street le 14 novembre 2019
Des courtiers sur le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street le 14 novembre 2019 ( Johannes EISELE / AFP/Archives )

Les principaux indices de la Bourse de New York ont terminé à des niveaux inédits vendredi, emportés par un regain d'optimisme sur un accord commercial entre Washington et Pékin.

Le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, a gagné 0,80% pour terminer à 28.004,89 points.

En hausse de 1,2% sur la semaine, il enregistre sa quatrième progression hebdomadaire consécutive.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,73%, à 8.540,83 points, et l'indice élargi S&P 500 de 0,77% à 3.120,46 points.

Le Nasdaq a gagné 0,8% sur la semaine, grimpant pour la septième semaine de suite tandis que le S&P 500 a enregistré une progression hebdomadaire de 0,9%, affichant une hausse pour le sixième semaine consécutive.

Après plusieurs séances sans élan, les indices sont repartis de l'avant vendredi après des commentaires encourageants du conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, qui a affirmé jeudi soir que les discussions en étaient aux dernières finitions.

Il a laissé entendre vendredi qu'un accord commercial entre les deux premières puissances économiques mondiales pourrait être signé par des ministres alors que Donald Trump avait évoqué jusqu'ici une signature avec son homologue chinois.

"Il y a pourtant beaucoup d'allers-retours sur le sujet et il y a encore quelques jours, il semblait que le ton des négociations était plutôt négatif", a souligné Bill Lynch, de Hinsdale Associates.

"Mais en l'absence de nouvelles économiques significatives, ou de résultats d'entreprises importants, le marché a surtout réagi positivement au fait qu'on semble se rapprocher d'un accord commercial", a-t-il ajouté.

Pour l'heure, les deux parties peinent encore à se mettre d'accord sur la levée des droits de douane supplémentaires imposés par Washington sur des centaines de milliards de dollars d'importations en provenance de Chine.

Pékin exige leur suppression comme condition à la signature d'un traité, la guerre tarifaire affectant de plus en plus durement l'économie du géant asiatique.

Google et Oracle à la Cour suprême

A l'unisson derrière l'hôte de la Maison-Blanche, le ministre du Commerce Wilbur Ross a souligné vendredi que Washington n'avait pas donné son accord à la suppression de ces surtaxes douanières.

Les titres des multinationales particulièrement sensibles aux soubresauts des discussions sino-américaines en ont profité: Caterpillar a gagné 1,33%, Boeing 1,10% et Apple 1,19%.

Les indicateurs du jour sur la santé de l'économie américaine étaient en demi-teinte.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont augmenté de 0,3% au mois d'octobre après le recul surprise du mois précédent, ce qui est un peu au-dessus des prévisions des analystes.

Le rythme de progression de l'activité manufacturière dans la région de New York s'est ralenti quelque peu en novembre après un rebond surprise le mois précédent.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine remontait à 1,833% vers 21H35 GMT contre 1,819% la veille à la clôture.

La chaîne de magasin JCPenney a bondi de 6,4% après avoir fait part de pertes trimestrielles moins importantes que prévu, et avoir relevé certaines de ses prévisions financières pour l'année.

Amazon a reculé de 0,9%. Le groupe a contesté jeudi soir l'attribution par le Pentagone à Microsoft (+1,3%) d'un mégacontrat de stockage de données en ligne (cloud) de 10 milliards de dollars, pour lequel le géant du commerce en ligne et leader du marché était considéré comme favori.

Twitter, qui va exempter les bonnes causes comme la défense de l'environnement ou la promotion de l'égalité sociale, de son interdiction de passer des publicités politiques sur le réseau, s'est apprécié de 1,25%.

Alphabet, la maison mère de Google, a gagné 1,8% et Oracle 0,6%. La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé vendredi qu'elle allait se saisir de l'affaire de droits d'auteur autour du langage de programmation Java qui opposent depuis des années les deux entreprises. Sa décision pourrait avoir des répercussions pour tout le secteur des logiciels.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/12/2019

La ministre chilienne de l'Environnement préside la séance de clôture de la COP25 à Madrid le 15 décembre 2015 ( OSCAR DEL POZO / AFP )La conférence climat de l'ONU qui s'est terminée…

Publié le 15/12/2019

La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 17 septembre 2019 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )"Soutenir le commerce de proximité", faire un "référendum" sur les meublés touristiques: "Paris…

Publié le 15/12/2019

Une poupée Petitcollin dans l'atelier de fabrication, le 29 novembre 2019 à Etain, dans la Meuse ( JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP )Armé d'un pistolet, Francis Hussenet remplit des rangées de…

Publié le 15/12/2019

Le président américain Donald Trump monte à bord de Air Force One dans le Maryland, le 14 décembre 2019 ( Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP )Après trois mois de débats tendus, place au vote…

Publié le 15/12/2019

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, lors d'une manifestation contre la réforme des retraites le 10 décembre 2019 à Paris ( Bertrand GUAY / AFP )Le secrétaire général de la…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Au cours du 1er semestre de l'exercice 2019/2020, les discussions engagées avec les créanciers du Groupe afin de restructurer les dettes se sont poursuivies, avec différentes avancées positives...

Publié le 13/12/2019

L'action Digigram est sur un dernier cours de 0,61 euro...

Publié le 13/12/2019

Depuis le début de l'année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de +2,8% avec un total de 99,9 millions de passagers...