En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 078.67 PTS
-0.74 %
5 080.00
-0.71 %
SBF 120 PTS
4 070.54
-0.81 %
DAX PTS
11 531.97
-0.49 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.145
-0.07 %

A Singapour, un robot assemble des chaises Ikea

| AFP | 262 | Aucun vote sur cette news
Photo fournie le 19 avril 2018 par l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour, montrant le professeur assistant Pham Quang Cuong (G) et son collègue Francisco Suárez-Ruiz (D) avec un robot capable d'assembler des chaises Ikea
Photo fournie le 19 avril 2018 par l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour, montrant le professeur assistant Pham Quang Cuong (G) et son collègue Francisco Suárez-Ruiz (D) avec un robot capable d'assembler des chaises Ikea ( Handout / NTU SINGAPORE/AFP )

Fatigué de ne pas pouvoir monter un meuble vous-même avec un mode d'emploi? A Singapour, une chaise Ikea peut être assemblée en moins de dix minutes par un robot qui pourrait être utilisé à l'avenir dans l'industrie automobile et aéronautique.

Cet appareil mis au point par une équipe de scientifiques de l'Université de technologie de Nanyang, dans la ville-Etat d'Asie du Sud-Est, peut assembler une chaise en bois en huit minutes et 55 secondes.

Le robot commence par prendre des photos de parties de chaise posées par terre avec une caméra 3D avant que ses deux bras mécaniques équipés de capteurs dotés des mêmes sensibilités qu'un bras humain ne procède au montage de la chaise.

Photo du robot assembleur de chaises, fournie le 19 avril 2018 par l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour
Photo du robot assembleur de chaises, fournie le 19 avril 2018 par l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour ( Handout / NTU SINGAPORE/AFP )

"Pour un robot, assembler une chaise Ikea avec une telle précision est plus compliqué qu'il n'y paraît", observe Pham Quang Cuong, responsable de l'équipe qui a mis au point l'appareil.

"Le travail d'assemblage doit être réparti en différentes étapes comme l'identification des différentes pièces de la chaise, la force nécessaire pour assembler les morceaux, et il faut s'assurer que les bras du robot ne se touchent pas", ajoute-t-il.

L'équipe de scientifiques cherche maintenant à développer davantage les capacités du robot pour lui apprendre à assembler d'autres meubles en imitant les gestes humains, à lire un mode d'emploi ou encore à vérifier un produit fini. Pour le moment, le robot peut assembler seulement une chaise du géant suédois de l'ameublement.

Ces scientifiques collaborent aussi avec l'industrie aéronautique et automobile où le robot pourrait être utilisé à l'avenir pour diverses tâches, par exemple percer des trous dans un avion.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Inside Secure a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 9,1 millions de dollars, en baisse de 21%. Le spécialiste des solutions de sécurité pour appareils mobiles et connectés…

Publié le 19/10/2018

Riber, équipementier pour l'industrie des semi-conducteurs, a annoncé la commande d'une machine de production en Asie. Une société industrielle asiatique, nouveau client du groupe, vient de…

Publié le 19/10/2018

Bigben a remporté un appel d'offres de grande envergure en étant sélectionné par Orange Espagne pour fournir exclusivement l'ensemble des accessoires mobiles proposés par plus de 1.000 boutiques…

Publié le 19/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre enfonce le niveau de support des 4.5 euros, accentuant la dynamique négative sur le titre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI évolue en territoire…

Publié le 19/10/2018

Les deux groupes sont entrés en négociations exclusives, selon le JDN