En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 829.43 PTS
-0.50 %
4 843.5
-0.05 %
SBF 120 PTS
3 857.72
+0.00 %
DAX PTS
10 865.77
-
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.131
+0.10 %

À partir de jeudi, le téléphone fixe à l'ancienne, c'est terminé

| AFP | 314 | Aucun vote sur cette news
Le logo d'Orange apparaît sur l'écran d'une tablette, le 19 avril 2018 à Paris
Le logo d'Orange apparaît sur l'écran d'une tablette, le 19 avril 2018 à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

À compter de jeudi, Orange ne proposera plus en boutique d'offres de téléphonie fixe utilisant le réseau téléphonique RTC, né au XIXe siècle, que l'opérateur historique va abandonner au profit d'une autre technologie, le protocole IP.

Pourquoi Orange abandonne-t-il l'ancien système RTC?

D'une manière générale, le RTC est de moins en moins utilisé au niveau mondial et devenait de plus en plus difficile à entretenir pour Orange, entre des coûts toujours plus importants et des difficultés à remplacer certains éléments qui ne sont plus produits. La bascule vers le protocole IP (pour Internet Protocol, le protocole de communication utilisé pour internet) doit permettre de répondre à ces problématiques tout en améliorant la qualité des communications téléphoniques.

La bascule a été décidée en 2016, une demande effectuée par l'opérateur et acceptée par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), et elle commencera donc le jeudi 15 novembre. Comme le rappelait fin août à l'AFP la directrice générale d'Orange France, Fabienne Dulac, cette évolution ne concerne pas les clients disposant déjà d'une ligne fixe chez Orange, pour qui la bascule ne se fera pas avant 2023.

Faut-il prendre un abonnement internet pour continuer à disposer d'une ligne fixe?

Malgré l'emballement médiatique sur le sujet durant l'été, Orange l'assure, il n'est absolument pas question d'abandonner la téléphonie fixe seule, quand bien même les personnes refusant une offre internet couplée sont de moins en moins nombreuses. Il n'y aura donc aucune obligation, pour un nouveau client Orange souhaitant ne disposer que d'une ligne de téléphonie fixe, de contracter par ailleurs un abonnement internet.

La seule différence sera que, désormais, lors de la souscription de son abonnement à la ligne fixe, l'utilisateur se verra remettre un petit boîtier, à titre gratuit, qu'il devra brancher sur sa prise téléphonique, et qui sert à encoder les communications sous protocole IP.

Faut-il connecter son logement ou son entreprise à la fibre pour continuer à recevoir des appels?

Absolument pas. L'abandon du RTC ne signifie pas non plus l'abandon du réseau cuivré, qu'Orange est dans l'obligation de continuer à entretenir, ne serait-ce que du fait de ses obligations de service universel, pour lequel l'opérateur historique était toujours le seul candidat lors du renouvellement, fin 2017.

La prise en T et le cuivre ont encore quelques années de vie devant eux, même si leur fin approche à grand pas: le plan Très Haut Débit prévoit en effet normalement de remplacer à terme la quasi-totalité du réseau cuivré français par des réseaux de fibre optique, plus performants et de meilleure qualité sur le long terme. Mais aucune date n'est pour l'instant prévue pour l'extinction du réseau cuivré et le transfert s'effectuera sans doute petit à petit, à mesure que les utilisateurs migreront vers la fibre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/12/2018

La Bourse de New York a terminé la semaine sur une notre très négative, des indicateurs économiques décevants en Chine et en Europe ayant là aussi suscité l'inquiétude des investisseurs sur la…

Publié le 17/12/2018

Comme annoncé le 11 décembre dernier, Vivendi a écrit au Conseil d’administration de Telecom Italia pour lui demander de convoquer, dans les meilleurs délais, une assemblée générale des…

Publié le 17/12/2018

Le patron de Michelin, Jean-Dominique Senard, pourrait devenir le président du constructeur, avec l'appui de l'État actionnaire, affirme Le Figaro. Il serait le favori pour succéder à Carlos…

Publié le 17/12/2018

Ingenico Group a annoncé qu'il avait décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont il a fait l'objet en vue d'une opération stratégique. Natixis avait confirmé en octobre son…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

La Bourse de Paris a de nouveau plié après une série de statistiques économiques qui marquent un ralentissement.

Publié le 17/12/2018

Valneva annoncé aujourd'hui l'initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.LEXIQUE Essais cliniques (Phases I, II, III)Phase I : test de…

Publié le 17/12/2018

Genfit a annoncé aujourd'hui que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) a formulé une nouvelle recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de Phase 3 Resolve-It évaluant…

Publié le 17/12/2018

Comme annoncé le 11 décembre dernier, Vivendi a écrit au Conseil d’administration de Telecom Italia pour lui demander de convoquer, dans les meilleurs délais, une assemblée générale des…

Publié le 17/12/2018

Le groupe Caisse des Dépôts a décidé de simplifier la structure de détention de sa participation dans Euronext en transférant la participation de 3% du capital d’Euronext détenue par…