En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-0.17 %
4 869.00
-0.09 %
SBF 120 PTS
3 882.89
-0.15 %
DAX PTS
11 136.20
-0.62 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.04 %

A Loos, le maraîchage pour combattre le chômage de longue durée

| AFP | 488 | Aucun vote sur cette news
Potager entretenu par des personnes ayant connu le chômage de longue durée, à Loos, le 14 septembre 2018
Potager entretenu par des personnes ayant connu le chômage de longue durée, à Loos, le 14 septembre 2018 ( DENIS CHARLET / AFP )

"Ça me rend heureux de voir ces belles tomates, l'année dernière il y avait des herbes de deux mètres!". Frédéric, employé comme maraîcher à Loos (Nord), se réjouit d'être sorti d'une longue période de chômage grâce à l'expérimentation Territoire zéro chômeur.

Ce dispositif sera étendu dans le cadre du plan pauvreté.

A une vingtaine de minutes du centre de Lille, dans le quartier sensible des Oliveaux, le long de la façade grisâtre d'un lycée professionnel, un sentier terreux mène depuis juin 2017 au "Potager de l'espoir". Sur ce terrain municipal, ce maraîchage agrémenté de petites serres offre depuis le printemps ses premiers légumes.

Loos est un des dix sites participant à cette expérimentation, qui a pour objectif de redonner un travail (et aussi l'espoir) à des hommes et femmes coupés du circuit de l'emploi.

"On vise des personnes complètement +out+. En moyenne, les personnes ont eu quatre ans de chômage !", relève Marc Godefroy (PS), conseiller délégué à l'Economie sociale et solidaire à la Métropole européenne de Lille (MEL), qui pilote le projet à Loos et Tourcoing, soit environ 120 salariés.

Pour être embauché à la "Fabrique de l'emploi", entreprise à but d'emploi (EBE), pas besoin de CV ou de lettre de motivation. Mais être du quartier et au chômage depuis plus d'un an. A la clef: un CDI, payé au Smic, et la possibilité de choisir les horaires de travail.

Ludovic, 28 ans, casquette noire, évoque d'une voix timide "sa nouvelle vie" depuis mai alors qu'il passait son temps à jouer à la console de jeux chez sa mère.

"Se lever tous les jours, c'est mieux pour la santé. Avant, j'étais très fermé sur moi", glisse-t-il, lui qui n'avait jamais travaillé de sa vie et qui n'a aucun diplôme.

Une idée simple préside au montage financier de ce dispositif, dont ATD Quart Monde est à l'origine: verser en salaire les montants des allocations touchées par les demandeurs d'emploi. L'activité générée doit ensuite permettre d'équilibrer les finances de l'entreprise.

- "Pas de l'assistanat" -

Frédéric, 48 ans, quelques boulots dans la peinture avant un grave accident du travail, se félicite "d'être acteur de ce projet". "On nous a donné le terrain et après, on a eu carte blanche", dit cet "ouvrier polyvalent", son statut sur sa fiche de paye.

"Potager de l'espoir" à Loos, qui expérimente le dispositif Territoire zéro chômeur, le 14 septembre 2018 ( DENIS CHARLET / AFP )

Le sac rempli de tomates coeur de boeuf, achetées à seulement 2,80 euros le kg, Myriam, 67 ans, habitant aux alentours, salue cette "initiative fabuleuse", qui "permet à des gens de se remettre en selle sans que cela ne soit de l'assistanat".

Alors que 18,3% de la population des Hauts-de-France est sous le seuil de pauvreté - quatre points de plus que la moyenne nationale en métropole (Insee) - ce type d'initiative est une bouffée d'air, comme pour Halima, 43 ans.

C'est à la "retoucherie", située à l'intérieur du bâtiment abritant l'épicerie solidaire où on vend les légumes du maraîchage, qu'elle a retrouvé le goût du travail en confectionnant des sacs aux motifs africains à partir de vieux rideaux. "J'ai découvert ma vocation et redécouvert l'estime de moi! ", explique cette mère de trois enfants qui a choisi de travailler deux heures le matin et deux heures l'après-midi.

Dans son discours jeudi pour présenter le plan pauvreté, "Emmanuel Macron a parlé de la mobilisation des personnes elles-mêmes et ça me paraît de bon aloi: ça crée une dynamique et remet dans le coup des personnes qui n'avaient plus de perspectives", note M. Godefroy. Laurent Grandguillaume, président de l’association Territoires zéro chômeur de longue durée, s'était, lui, félicité de la volonté du chef de l'Etat "d'étendre l’expérimentation à de nouveaux territoires".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Soitec a réalisé son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d`affaires…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Vicat annonce avoir conclu son accord d’acquisition avec les actionnaires de la société Ciplan (Cimento do Planalto), au Brésil. Dans ce contexte, Vicat détient désormais une…