En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-
5 466.50
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 384.35
+0.00 %
DAX PTS
12 350.82
-
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.175
+0.06 %

A La Mecque, des "hôtels capsule" pour requinquer les pèlerins

| AFP | 516 | Aucun vote sur cette news
Des Saoudiens testent des
Des Saoudiens testent des "hôtels capsule" que les pèlerins vont découvrir au premier jour du hajj à La Mecque, le 16 août 2018 ( AHMAD AL-RUBAYE / AFP )

De minuscules cabines climatisées comprenant matelas et draps propres... L'image renvoie aux célèbres "hôtels capsule" au Japon, mais c'est en Arabie saoudite où débute dimanche le grand pèlerinage musulman que ces chambres particulières font leur apparition.

Quelque deux millions de fidèles musulmans venant des quatre coins du monde sont attendus cette année au hajj, l'un des cinq piliers de l'islam. Ce pèlerinage de plusieurs jours nécessite parfois des efforts physiques considérables, notamment à cause de la chaleur écrasante dépassant 40 degrés celsius en ce mois d'août.

Pour rendre le pèlerinage plus agréable à ceux qui ne peuvent s'offrir une chambre d'hôtel, une association caritative a décidé, en collaboration avec les autorités saoudiennes, d'installer cette année une vingtaine de "capsules de sieste" dans la ville de Mina (ouest), adjacente à celle de La Mecque.

Ces chambres particulières, qui seront gratuites, représentent une "solution économique" pour les pèlerins, assure à l'AFP Mansour al-Amer, à la tête de Haji and Mutamer Gift Charitable Association.

Un Saoudien teste un
Un Saoudien teste un "hôtel capsule" que les pèlerins vont découvrir au premier jour du hajj à La Mecque, le 16 août 2018 ( AHMAD AL-RUBAYE / AFP )

Les cabines, de 2,64 m² et 1,2 m de hauteur, sont fabriquées en fibre de verre pour protéger du soleil et peuvent être disposées les unes sur les autres pour gagner de la place.

La température à l'intérieur est réglable par l'utilisateur qui dispose également d'un miroir et d'une prise électrique pour charger son portable.

Les pèlerins pourront ainsi se reposer pendant trois heures au frais et les services de nettoyage profiteront des horaires de prière, cinq fois par jour, pour changer les draps et stériliser les cabines, explique M. Amer.

- Economie collaborative -

"Cette idée est déjà répandue dans plusieurs pays, comme le Japon. Nous pensons qu'elle est tout à fait adaptée aux endroits très fréquentés comme La Mecque", commente M. Amer.

"Les capsules font partie de l'économie collaborative, comme ces vélos que l'on peut louer une heure avant de les laisser à quelqu'un d'autre", soutient-il.

Douze cabines de ce type ont déjà été testées avec succès près de La Mecque au cours du mois du ramadan, avec une soixantaine de personnes par jour, selon M. Amer.

Un Saoudien teste un
Un Saoudien teste un "hôtel capsule" que les pèlerins vont découvrir au premier jour du hajj à La Mecque, le 16 août 2018 ( AHMAD AL-RUBAYE / AFP )

Tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie le hajj, s'il en a les moyens, et l'afflux de centaines de milliers de personnes représente un défi logistique majeur pour les autorités saoudiennes.

Cette année, elles ont lancé une initiative appelée "smart hajj", avec des applications pour aider les pèlerins à trouver leur chemin ou obtenir des soins médicaux d'urgence auprès du Croissant-Rouge saoudien. Les autorités sont aussi en mesure de localiser les pèlerins grâce à l'application.

Le ministère du Pèlerinage gère également l'application "Manasikana" qui fournit une traduction pour les fidèles ne parlant ni arabe ni anglais.

Ces démarches coïncident avec un vaste plan de modernisation en cours en Arabie saoudite, l'un des pays les plus conservateurs du monde.

Ryad a levé en juin l'interdiction faite aux femmes de conduire, un changement inspiré par le prince héritier Mohammed ben Salmane, présenté comme réformateur.

Mais le royaume saoudien a dans le même temps resserré son étau sur les dissidents, en témoigne l'arrestation d'une douzaine de militantes pour la défense des droits humains ces dernières semaines. Certaines ont depuis été libérées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

ABC arbitrage a bouclé le premier semestre sur des produits d'activité de 18,6 Millions d'Euros, en recul par rapport aux 21 Me réalisés un an plus...

Publié le 25/09/2018

Advicenne, société pharmaceutique spécialiste du développement de produits thérapeutiques adaptés à l'enfant et à l'adulte pour le traitement de...

Publié le 25/09/2018

La présentation de la société est programmée le mercredi 3 octobre à 16h ET

Publié le 25/09/2018

Après expertise, le patrimoine d'Acanthe Développement ressort à 144,2 ME, en progression de 2,4% par rapport à la clôture du 31 décembre 2017...

Publié le 25/09/2018

A la suite de son offre publique d’achat sur les actions Direct Énergie, Total 95,37 % du capital et 95,33 % des droits de vote de cette société. Le groupe pétrolier procédera, le 27 septembre…