En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-0.65 %
5 068.00
-0.66 %
SBF 120 PTS
4 054.92
-0.59 %
DAX PTS
11 412.53
-0.52 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
-0.89 %
1.131
+0.13 %

A Fukushima, la statue d'un enfant en équipement de protection dérange

| AFP | 243 | Aucun vote sur cette news
La statue géante de
La statue géante de "Sun Child" installée à Fukushima, représentant un enfant en combinaison jaune de protection contre la radioactivité, suscite des critiques dans une région qui cherche à restaurer sa réputation depuis l'accident nucléaire de 2011 ( Handout / Fukushima City Public Information Division/AFP/Archives )

La statue, géante, représente un enfant en combinaison jaune de protection contre la radioactivité. Installée dans la ville japonaise de Fukushima, elle a suscité des critiques dans une région qui lutte pour restaurer sa réputation depuis l'accident nucléaire de mars 2011.

Haut de 6 mètres, le personnage porte un casque dans une main, signifiant que l'air est désormais sain, et un soleil dans l'autre, symbole d'espoir. Sur son torse, un écran affiche "000" pour souligner l'absence de radiations.

L'artiste, Kenji Yanobe, a dit avoir voulu transmettre un message positif, mais son oeuvre, placée début août près de la gare, a reçu un accueil plus que mitigé sur les réseaux sociaux.

"J'ai vu +Sun child+ (nom de la statue), elle fait vraiment froid dans le dos. Je pense qu'elle nous ridiculise tous ainsi que tout le travail que Fukushima a fait pour effacer sa mauvaise image", lance un utilisateur de Twitter.

"Etant donné la terrible réputation de Fukushima, je trouve que l'installation aurait dû être annulée", juge un autre internaute.

Kenji Yanobe a publié un long document de trois pages pour s'excuser des remous provoqués, tout en défendant sa démarche. "Mon intention était de véhiculer l'espoir lumineux pour l'avenir" en créant cet enfant aux grands yeux tournés vers le ciel, a-t-il écrit.

Dans un communiqué, le maire de Fukushima, Hiroshi Kohata, a émis un avis similaire. "Je ressens dans cette statue l'espoir et la force pour vaincre l'adversité", dit-il.

La municipalité n'a pas encore décidé quelle mesure prendre, mais affirme avoir reçu seulement une poignée d'appels et de courriels pour se plaindre de l'oeuvre. D'autres internautes ont d'ailleurs apporté leur soutien à l'artiste.

La ville de Fukushima est le chef-lieu de la préfecture éponyme, qui abrite la centrale dévastée par un énorme tsunami le 11 mars 2011.

L'accident nucléaire, le pire depuis Tchernobyl en avril 1986, a entraîné l'évacuation de centaines de milliers d'habitants, dont de nombreux ne reviendront jamais. Et sept ans après, les agriculteurs sont encore confrontés à la suspicion des consommateurs même si leurs produits sont soumis à de stricts contrôles de radioactivité.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

L'accord s'accompagne d'un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion...

Publié le 14/11/2018

Cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires d'Enova Santé dans les prochains jours...

Publié le 14/11/2018

L'action Apple se dirigeait mercredi à Wall Street vers sa 5ème baisse consécutive. Plusieurs courtiers ont réduit leurs objectifs de cours et s'inquiètent de la baisse des ventes d'iPhones.

Publié le 14/11/2018

Nextedia a doublé sa taille en 2017...

Publié le 14/11/2018

                                                      COMMUNIQUE - 14 novembre 2018   Information à propos d'IHS holding   Au 14 novembre…