En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

A Bordeaux, des restaurants liquident les stocks, à prix coûtant ou à donner

| AFP | 701 | 3 par 1 internautes
Un restaurateur vend ses stocks le 16 mars 2020 à Bordeaux avant de fermer à cause du coronavirus
Un restaurateur vend ses stocks le 16 mars 2020 à Bordeaux avant de fermer à cause du coronavirus ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

A Bordeaux, sur un quai longeant la Garonne, le restaurant italien est en passe de fermer pour cause de coronavirus: des clients disciplinés, sacs à la main, passent commande du stock de charcuterie ou de fromages, "à prix coutant", dit son directeur. D'autres restaurateurs ont préféré "donner plutôt que jeter".

Devant le restaurant Papa Lello trône une simple table haute. Une file se crée pour prendre les commandes. "Nous avons des consignes de la mairie, prenez un mètre de distance entre vous, s'il vous plaît", lance Louis De Courson.

Gants en latex aux mains, torchon noué autour de la bouche, le directeur espère écouler dans l'après-midi, de ses frigos, les 50 à 70 kg de charcuterie, fromage ou burrata di bufala.

"Ce sont des produits à date limite de consommation, courte. On aurait été obligé de jeter", dit-il alors qu'il a déjà dû mettre à la benne "300 kg de pâte à pizza".

Dans les rues historiques du centre, ce sont quelque 500 plats préparés, quiches ou sandwiches qui ont été emportés des étagères du commerce de restauration rapide Paus'K, le tout gratuitement.

"Je n'avais pas prévu de fermer dès ce soir", explique Pierre Skawinski, propriétaire de six enseignes dans la capitale girondine, "je ne sais pas si j'aurai accès à mes fournisseurs et dans mon modèle économique, je traite beaucoup de volume. J'ai besoin de savoir où je vais et j'ai préféré prendre les devants", dit-il.

De plus, "je n'ai pas envie que mon personnel soit confronté à des risques" ou ne se présente pas à l'embauche, ajoute-t-il, alors "autant donner que jeter".

En début d'après-midi, tout le stock de ses magasins rassemblé en un même endroit avait trouvé preneur.

"On a un peu aidé"

Le restaurateur s'est débrouillé tout seul, d'autres postent leurs annonces sur une page Facebook, "Resto&nous", créé dimanche à Bordeaux pour mettre en relation clients et commerçants.

"Fleurs gratuites devant le magasin", dit un message, "je vends le reste de mon stock" à telle adresse, dit un autre tandis qu'un troisième vante son poisson qui "vient de la criée de St-Jean-de-Luz".

Dimanche matin, "c'est un copain restaurateur qui m'a dit qu'il était dans la panade", raconte Léa Mathieu, 29 ans, qui administre la page.

"On était un groupe de dix copains, on est allé acheter ses produits, il avait par exemple 250 oeufs, on en a distribué aux passants", ajoute cette jeune employée marketing au réseau de transports en commun de Bordeaux. "Il était super content de récupérer l'argent et de ne pas jeter. Et on s'est dit, pourquoi ne pas partager ?", ajoute-t-elle.

De fil en aiguille, depuis dimanche, de plus en plus de restaurateurs proposent leurs offres sur la page, "mon téléphone sonne toutes les secondes", dit-elle en assurant que l'initiative est "une petite action, histoire de se dire qu'on a un peu aidé".

Devant le Papa Lello, Grégoire est venu car il connaît "la qualité des produits et aussi pour les aider". "J'espère qu'ils réussiront à passer le cap et à rouvrir", dit-il avant d'aller s'approvisionner dans un autre restaurant : "C'est pour les jours à venir, j'ai déjà des trucs dans le congélateur".

Guillaume, 33 ans, a découvert "par hasard" l'annonce de déstockage sur Facebook. Pour 14 euros, il remplit son sac de mozzarella et de desserts : "Ce soir, on va bien manger".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/03/2020

Camion sur un parking près de Chateauroux, le 26 mars 2020 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )Les syndicats CFDT, FO et CFTC du transport routier appellent les chauffeurs à exercer…

Publié le 28/03/2020

Le footballeur Toni Dovale pose devant la pharmacie où il travaille durant la pandémie de coronavirus, le 26 mars 2020 à La Corogne ( MIGUEL RIOPA / AFP )Véritable globe-trotter du football…

Publié le 28/03/2020

Gaetano Arnone, chef au restaurant Otto Enoteca à New York, le 25 mars 2020 ( Angela Weiss / AFP )L'une après l'autre, les petites entreprises, qui font la fierté de New York, tirent leur…

Publié le 27/03/2020

Canal + refuse de verser à la Ligue de football professionnel la prochaine échéance prévue au titre des droits TV de la Ligue 1, suspendue en raison du coronavirus, selon une lettre du patron…

Publié le 27/03/2020

Le président américain Donald Trump s'expirme depuis le Bureau ovale le 27 mars 2020 ( JIM WATSON / AFP )Le président américain Donald Trump a invoqué vendredi une loi datant de la guerre de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…