En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 862.69 PTS
+0.31 %
4 855.50
+0.22 %
SBF 120 PTS
3 873.78
+0.15 %
DAX PTS
11 092.56
+0.02 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
+0.01 %

A Bagdad après Pompeo, le ministre iranien du Pétrole refuse les sanctions

| AFP | 229 | 5 par 1 internautes
Le ministre iranien Bijan Namdar Zanganeh le 14 mars 2018 à Téhéran
Le ministre iranien Bijan Namdar Zanganeh le 14 mars 2018 à Téhéran ( ATTA KENARE / AFP/Archives )

Le ministre iranien du Pétrole a rejeté jeudi à Bagdad les sanctions américaines "illégales", au lendemain d'une visite du secrétaire d'Etat Mike Pompeo qui a pressé l'Irak de cesser de dépendre de l'Iran pour son approvisionnement énergétique.

Estimant ne "pas avoir à se plier aux sanctions totalement illégales" de Washington, ce ministre, Bijan Namdar Zanganeh, a affirmé avoir "discuté de la façon de renforcer la coopération avec l'Irak", notamment en termes de pétrole et d'énergie.

Il s'exprimait lors d'une conférence de presse avec son homologue irakien Thamer al-Ghadbane.

Bagdad a obtenu des Etats-Unis une exemption de 90 jours afin de continuer à importer de l'énergie iranienne, dont il est très dépendant, malgré de nouvelles sanctions américaines entrées en vigueur début novembre.

Alors que la priorité numéro un de Washington dans la région est de contrecarrer l'influence de l'Iran, que les Américains jugent "déstabilisatrice", l'Irak plaide qu'il lui faudra plusieurs années pour trouver des alternatives.

Actuellement, il achète 28 millions de mètres cube de gaz iranien chaque jour pour alimenter entre autres ses centrales électriques et importe directement 1.300 mégawatts d'électricité produite chez son voisin.

Mercredi, lors d'une visite surprise à Bagdad, Mike Pompeo a répété aux dirigeants irakiens "l'importance d'avancer vers l'indépendance énergétique de l'Irak".

La question de l'énergie est cruciale en Irak où, privés de courant parfois pendant une vingtaine d'heures par jour, des milliers d'habitants avaient manifesté en masse l'été dernier pour réclamer des solutions à cette pénurie.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

Ahold Delhaize grimpe de 2,65% à 23,05 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 16,5 milliards d'euros, en hausse de 3% à taux de change constants. Le…

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…