En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
+0. %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
+0. %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.116
-0.12 %

A Anvers après Bruxelles, tapis rouge pour Tshisekedi qui retisse le lien avec la Belgique

| AFP | 236 | Aucun vote sur cette news
Le responsable du Centre mondial du diamant d'Anvers, Ari Epstein (gauche), converse avec le président de la RDC, Félix Tshisekedi, le 18 septembre 2019
Le responsable du Centre mondial du diamant d'Anvers, Ari Epstein (gauche), converse avec le président de la RDC, Félix Tshisekedi, le 18 septembre 2019 ( DIRK WAEM / BELGA/AFP )

Coopération dans les diamants, l'industrie portuaire: plusieurs accords économiques ont été conclus mercredi à Anvers avec le président congolais Félix Tshisekedi, en visite en Belgique pour tourner la page des années Kabila et relancer la relation bilatérale avec l'ex-puissance coloniale.

Après l'accueil avec les honneurs militaires et la réception par le couple royal mardi à Bruxelles - marquant "la fin de l'ère glaciaire", selon la presse belge -, le déplacement s'est poursuivi mercredi au port d'Anvers.

Classé au deuxième rang européen pour le trafic de fret maritime (après Rotterdam), le grand port belge a annoncé la signature d'un protocole d'accord "pour intensifier la coopération existante" avec le port de Matadi, sur le fleuve Congo.

"Le port d’Anvers apportera son expertise pour établir une autorité portuaire en République démocratique du Congo (RDC)", ajoute le communiqué publié après la visite de M. Tshisekedi.

Dans la matinée, le président congolais a également rendu visite au Centre mondial du diamant d'Anvers (AWDC), où un autre accord de coopération a été signé.

Quatrième producteur mondial de diamants en volume, la RDC pourra bénéficier, grâce à cet accord, de l'expertise du Centre sur la "transparence et la traçabilité des minéraux", selon la partie belge.

Il est aussi question d'"accroître les flux commerciaux directs entre les deux pays" et de "former les fonctionnaires de la RDC à Anvers".

Anvers est une des plus grandes plate-formes mondiales pour le commerce de diamants, qui représentent 49% des importations congolaises en Belgique, selon l'AWDC.

Mardi, c'est dans les secteurs diplomatique, des finances et de la coopération que trois protocoles d'accord avaient été conclus entre les deux pays.

Parlant de "redynamisation" de la relation, la diplomatie belge a annoncé la réinstallation d'ambassadeurs dans les deux pays, et la réouverture des consulats généraux de la RDC à Anvers et de la Belgique à Lubumbashi.

Alors que la Belgique est actuellement privée d'un gouvernement de plein exercice, il s'agit de reprendre la relation "étage par étage, sans brusquer les choses", selon le ministère belge des Affaires étrangères, Didier Reynders. De faire preuve d'"un volontarisme prudent", selon un proche du dossier.

"Nous sommes un partenaire avec beaucoup d'exigences par rapport aux résultats sur le terrain", a déclaré à la chaîne RTBF le ministre des Finances et de la Coopération, Alexander De Croo, appelant M. Tshisekedi à être "un président pour les Congolais".

"Après une élection qui a quand même été assez mouvementée il faut prouver tous les jours qu'on est président pour sa population", a-t-il ajouté.

C'est la première fois que Félix Tshisekedi se rend en Europe depuis qu'il a été proclamé vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018 en RDC.

Un résultat contesté (rejeté notamment par le candidat Martin Fayulu) que la Belgique avait mis plusieurs mois à entériner.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2019

Le chiffre d'affaires consolidé au troisième trimestre 2019 de Solocal s'élève à 142 millions d'euros, en baisse de 11,1% par rapport...

Publié le 21/10/2019

Résultats prometteurs du nouveau test TLA (New Telomere Assay) dans le cadre de sa collaboration avec le Children's Medical Research Institute (CMRI)...

Publié le 21/10/2019

Abivax SA, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les...

Publié le 19/10/2019

L'agence de notation Moody's a rétrogradé Technicolor de 'B2' perspective 'négative' à 'B3' perspective 'négative'. Le groupe français confirme cependant ses perspectives d'activités...

Publié le 18/10/2019

Clasquin, spécialiste de l'ingénierie en transport aérien et maritime et en logistique overseas, annonce l'intégration à compter du 1er octobre 2019...