En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 848.03 PTS
+0.18 %
5 844.0
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 605.13
+0.14 %
DAX PTS
13 070.72
-0.27 %
Dow Jones PTS
27 881.72
-0.1 %
8 354.29
-0.1 %
1.109
+0.27 %

5G: les fréquences définitivement attribuées "d'ici juin 2020"

| AFP | 277 | 1 par 1 internautes
Les fréquences de l'internet mobile 5G seront définitivement attribuées
Les fréquences de l'internet mobile 5G seront définitivement attribuées "d'ici juin 2020", a annoncé le gouvernement le 28 novembre 2019 ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )

L'attribution définitive des fréquences pour la 5G, la nouvelle technologie mobile, se fera "d'ici juin 2020", a confirmé jeudi le gouvernement français dans un communiqué annonçant la mise en consultation publique du projet de décret concernant la procédure d'attribution.

Le gouvernement précise par ailleurs que le processus d'attribution sera officiellement lancé "d'ici la fin de l'automne".

Le décret vient notamment confirmer le montant global de 2,17 milliards d'euros, au minimum, que devront débourser les quatre opérateurs disposant d'un réseau, Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR, ainsi que les obligations de couvertures adjointes à l'attribution des fréquences.

"Ces modalités constituent un mécanisme inédit en Europe: nous fixons des engagements de couverture en 5G bien plus ambitieux que dans d'autres pays tout en valorisant correctement les fréquences, qui sont le patrimoine des Français", a déclaré la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, citée dans le communiqué.

Le projet de décret prévoit également que les opérateurs versent, en plus du prix de réserve déjà annoncé, une part variable correspondant à 1% du montant total du chiffre d'affaires généré grâce aux fréquences utilisées. Une règle déjà appliquée pour les fréquences 3G et 4G notamment.

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) avait annoncé le 21 novembre que les fréquences 5G, comprises entre 3,4 et 3,8 GHz, seraient partagées en quatre blocs de 50MHz, un par opérateur, le solde étant mis aux enchères par blocs de 10MHz, pour un total de 310 MHz mis à disposition des opérateurs.

Dimanche, le gouvernement a précisé que cette attribution se ferait au prix de réserve de 70 millions d'euros par bloc de 10MHz, soit un minimum de 2,17 milliards d'euros à débourser par les opérateurs.

Un montant qui a fait vivement réagir ces derniers, qui estimaient, par la voix du président de la fédération française des télécoms (FFT), Arthur Dreyfuss, n'avoir "jamais eu autant d'obligations d'investissement et un montant potentiellement engagé dans les fréquences aussi importants".

La secrétaire d'Etat avait de son côté défendu un prix de réservé qu'elle avait estimé "équilibré" et "pas indécent".

L'attribution des fréquences 5G a connu des fortunes diverses au sein de l'Union européenne, l'Allemagne et l'Italie étant les pays où les prix ont atteint des sommets, à plus de 6,5 milliards d'euros pour chacun d'entre eux.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Theradiag renforce sa présence à l'international...

Publié le 10/12/2019

Deux mois après l'intervention, aucune complication n'est survenue et la patiente se porte bien. I.Ceram confirme sa volonté de se positionner en tant que leader mondial des implants en céramique…

Publié le 10/12/2019

Boeing a engrangé en novembre ses premières commandes de B-737 Max depuis que la flotte de cet l'appareil est clouée au sol, en mars dernier.

Publié le 10/12/2019

Le contrat est transféré à compter de 2020...

Publié le 10/12/2019

Les distributions afférentes à l'exercice 2019 sont donc de 0,43 euro par action...