En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 791.70 PTS
-0.78 %
5 798.5
-0.65 %
SBF 120 PTS
4 568.76
-0.65 %
DAX PTS
12 949.00
-1.19 %
Dow Jones PTS
27 909.60
-0.38 %
8 362.74
+0. %
1.108
+0.14 %

5G: le prix est "équilibré, pas indécent", répond le gouvernement aux opérateurs

| AFP | 416 | 5 par 1 internautes
La secrétaire d'État à l'Economie Agnès Pannier-Runacher a qualifié lundi de
La secrétaire d'État à l'Economie Agnès Pannier-Runacher a qualifié lundi de "prix équilibré" et "pas indécent" le prix de réserve fixé à 2,17 milliards d'euros au total pour l'attribution des fréquences 5G ( STEFAN WERMUTH / AFP/Archives )

La secrétaire d'État à l'Economie Agnès Pannier-Runacher a qualifié lundi de "prix équilibré" et "pas indécent" le prix de réserve fixé à 2,17 milliards d'euros au total pour l'attribution des fréquences 5G en réponse au mécontentement des opérateurs au lendemain de l'annonce faite par le gouvernement.

"On fait en sorte d'avoir un prix équilibré, qui ne soit pas indécent", a-t-elle déclaré sur Radio Classique. "C'est la CPT (Commission des participations et des transferts) qui a fixé le prix, une autorité administrative qui évalue le patrimoine des Français chaque fois que l'on fait une privatisation. L'analyse de la CPT, c'est que ça vaut 2,17 milliards d'euros et nous nous rangeons pour le moment à ce prix-là", a souligné Mme Pannier-Runacher.

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Économie et de Finances, Agnès Pannier-Runacher, à l'Elysée le 30 octobre 2019
La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Économie et de Finances, Agnès Pannier-Runacher, à l'Elysée le 30 octobre 2019 ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Concrètement, les quatre opérateurs disposant d'un réseau en propre, Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR, débourseront dans un premier temps 350 millions d'euros chacun pour bénéficier d'un premier bloc de 50 mégaHertz (MHz) de fréquences. Puis le reste des fréquences disponibles sera mis aux enchères.

"En Allemagne, le dernier entrant a eu le même bloc pour 700 millions d'euros", a relevé la secrétaire d'Etat. "Notre vision était d'assurer un minimum de blocs permettant à chacun des acteurs d'être présent, de faire la concurrence et de ne pas être exclu du marché. 200 MHz de socle de service public et 110 MHz à la concurrence, ça nous paraît particulièrement équilibré".

La 5e génération (5G) de réseau mobile
La 5e génération (5G) de réseau mobile ( Jonathan WALTER / AFP )

"Les quatre gros opérateurs connaissent parfaitement les règles du jeu, ils auraient préféré des blocs de 40 MHz", a poursuivi Mme Pannier-Runacher. "Les opérateurs font leurs choix stratégiques en fonction des moyens dont ils disposent", a-t-elle ajouté.

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), qui militait pour un prix de réserve assez bas afin de permettre à tous les opérateurs de concourir, avait demandé que le prix de réserve soit fixé à 1,5 milliard d'euros.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Le CAC 40, qui corrigeait déjà de 0,59% hier avec les craintes commerciales et économiques, perd 0,63% ce mardi à 5...

Publié le 10/12/2019

La présentation stratégique de Paul Hudson, à la tête de Sanofi depuis septembre, était très attendue ce matin par le marché. Le dirigeant britannique a relevé le défi. Sous sa houlette, le…

Publié le 10/12/2019

Deutsche Bank (-0,50% à 6,50 euros) surperforme l’indice Dax 30, la banque allemande ayant indiqué aujourd’hui que les progrès enregistrés dans sa transformation étaient conformes, voire plus…

Publié le 10/12/2019

Capgemini perd près de 2,5% à 103,7 euros en fin de matinée à Paris...

Publié le 10/12/2019

Riber a annoncé la commande d’un système de recherche en Asie. Un centre de recherche asiatique a commandé une machine de recherche MBE 412 destinée à l’étude de lasers haute fréquence,…