En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 383.65 PTS
+1.27 %
5 377.50
+1.20 %
SBF 120 PTS
4 313.40
+1.02 %
DAX PTS
12 533.11
+0.17 %
Dowjones PTS
24 584.22
+0.50 %
7 189.87
-0.38 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

200.000 emplois grâce à une réforme des services à la personne, selon des patrons

| AFP | 402 | Aucun vote sur cette news
Le président du Medef Gattaz à Paris, le 25 juillet 2017
Le président du Medef Gattaz à Paris, le 25 juillet 2017 ( bertrand GUAY / AFP/Archives )

Plusieurs dirigeants patronaux, dont le patron du Medef, ont plaidé pour une réforme du système des services à la personne qui permettrait, selon eux, de créer des "dizaines de milliers" d'emplois en quelques mois sans peser sur les finances publiques, dans une tribune dans le JDD.

"Innover pour redonner du pouvoir d'achat aux 4,5 millions de Français faisant appel chaque année aux services à la personne, relancerait l'activité du secteur et créerait environ 200.000 emplois", écrivent le président du Medef Pierre Gattaz, celui de la Fédération du Service aux Particuliers Maxime Aiach, Marie-Anne Barbat-Layani, la directrice-générale de la Fédération Bancaire Française, Sophie de Menthon, présidente du mouvement patronal ETHIC et Léonidas Kalogeropoulos, porte-parole des Chantiers de l'Entreprenalisme, dans cette tribune parue dans le Journal du Dimanche (JDD).

Il s'agit de "trouver une solution au problème de trésorerie des ménages lié au décalage dans le temps du remboursement du crédit d'impôt auquel ils ont droit, avancé lors de leur consommation de services à la personne."

Pour ce faire, ils réclament une intervention du gouvernement et du législateur afin de "changer la loi pour permettre aux banques de pouvoir mobiliser des créances fiscales d'un ménage avec la même facilité qu'elles avancent le montant de factures en attente de règlement d'une entreprise grâce au bordereau Dailly."

Le système qu'ils proposent consisterait à avancer aux professionnels des services à la personne la moitié des montants dus par les ménages bénéficiaires de leurs prestations tandis que l'Etat rembourserait comme auparavant, au bout de 12 à 18 mois, non plus les particuliers, mais les banques qui ont avancé les sommes en jeu. "Les ménages n'auront plus à débourser ainsi que la moitié de la valeur des prestations consommées", écrivent-ils.

Selon les signataires, ce mécanisme permettrait la création de plusieurs dizaines de milliers d'emplois en douze mois, dont plusieurs milliers dès les premiers mois, et des rentrées de cotisations fiscales et sociales dans les comptes publics de l'ordre de 1 milliard d'euros.

Ce mécanisme permettrait également de lutter plus efficacement contre le travail au noir en facilitant le travail déclaré.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/06/2018

AT&T (-0,16% à 31,545 dollars) a dévoilé quelques éléments de perspectives concernant son deuxième trimestre dont il publiera les résultats définitifs le 24 juillet au soir. L'opérateur…

Publié le 22/06/2018

Le DJIA, qui vient d'aligner huit séances de recul, regagne 0,49% à 24.581 pts, le Nasdaq perd 0,32% à 7.687 pts, et le S&P500 cède 0,27% à 2.757 pts...

Publié le 22/06/2018

Sycomore Asset Management a annoncé la nomination de Francesca Mozzati en qualité d’Institutional Sales (ventes institutionnelles). Elle rejoint l’équipe commerciale qui compte désormais 9…

Publié le 22/06/2018

Véhicule électrique Autolib' au Trocadéro à Paris le 29 novembre 2012 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )Autolib' s'arrête, Vélib' tousse, des vélos ont plié bagage et des trottinettes…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

3,58% du capital pour AQR

Publié le 22/06/2018

  Résultat de l'option pour le paiement en actions du dividende de l'exercice 2017       (Saint-Cloud, le 22 juin 2018) - L'Assemblée générale…

Publié le 22/06/2018

AT&T (-0,16% à 31,545 dollars) a dévoilé quelques éléments de perspectives concernant son deuxième trimestre dont il publiera les résultats définitifs le 24 juillet au soir. L'opérateur…

Publié le 22/06/2018

Des investisseurs qui perdent patience...

Publié le 22/06/2018

En pleine réflexion sur l'alliance qu'il a lui-même construit, Carlos Ghosn ne voit pas Renault absorber Nissan ou Mitsubishi...